Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : TORRENTS D'AMOUR
  • TORRENTS D'AMOUR
  • : Torrents d'Amour coulant du coeur du Père en Jésus-Christ, la Parole faite chair qui a donné sa vie sur la Croix pour nous sauver de nos péchés. Il revient bientôt chercher son Epouse, l'Eglise, purifiée, sanctifiée, mise à part pour son Bien-Aimé.
  • Contact

WebRadio Maranatha77

ECOUTEZ VOTRE WEBRADIO MARANATHA77 de 9h à 23h TOUS LES JOURS SUR LE SITE

WWW.MARANATHA77.COM

Recherche

PREPARONS-NOUS, JESUS REVIENT BIENTÔT

N'AIMEZ POINT LE MONDE, NI LES CHOSES QUI SONT DANS LE MONDE. SI QUELQU'UN AIME LE MONDE, L'AMOUR DU PERE N'EST POINT EN LUI; CAR TOUT CE QUI EST DANS LE MONDE, LA CONVOITISE DE LA CHAIR, LA CONVOITISE DES YEUX, ET L'ORGUEIL DE LA VIE, NE VIENT POINT DU PERE, MAIS VIENT DU MONDE. ET LE MONDE PASSE, ET SA CONVOITISE AUSSI; MAIS CELUI QUI FAIT LA VOLONTE DE DIEU DEMEURE ETERNELLEMENT. 1 Jean 2:15-17.
25 avril 2014 5 25 /04 /avril /2014 18:23

"Il faut qu'il croisse, et que je diminue." Jean 3 :20

Un ancien parieur, et propriétaire de chiens de combats, donna son cœur au Seigneur. Un jour, il témoigna que dans son ancienne vie, il gagnait toujours ses paris. Il misait toujours sur le chien vainqueur. Un homme lui demanda comment il faisait pour ne jamais se tromper. Voici sa réponse : "Hé bien c'est simple ! Si je voulais que le chien A gagne contre le chien B, durant plusieurs jours, je nourrissais le chien A et je privais le chien B de repas. Conclusion, celui qui était alimenté était énergique, l'autre était faible. Au moment de la lutte, le fort remportait toujours la victoire. La semaine suivante je faisais l'inverse et ça marchait également. Finalement, peu importe le chien. L'affamé perd toujours au détriment de celui qui est bien nourri".

Lorsque nous donnons notre vie au Seigneur nous devenons une nouvelle création. Cependant, croire qu'il n'y aura plus jamais de lutte entre notre ancienne et notre nouvelle nature est un leurre. Comme tout le monde, si demain j'arrête de nourrir l'esprit de Dieu en moi, je vais très rapidement me retrouver faible. Lorsque la tentation arrivera, je succomberai. Ce n'est pas mon statut de pasteur ou d'écrivain de la Pensée du Jour qui me sauvera. Même pas ma connaissance des écritures acquise à l'école biblique. Ma force n'est pas dans mes diplômes mais dans ma relation avec Dieu.

La Bible nous dit que Jésus est le cep et que nous sommes les sarments. Notre salut nous le devons à la sève nourricière de l'Esprit de Dieu. Coupés de celle-ci, nous deviendrons une branche morte.

Aujourd'hui, faites le choix de fortifier l'homme nouveau et d'affamer votre vieille nature. LA SUITE ICI

Auteur : Patrice Martorano

Source : www.topchretien.com

Partager cet article

Repost 0

commentaires

milliearuna 26/04/2014 10:05

Il faut certainement se nourrir de ce que dit Dieu. Mais attention aussi aux mauvaises nourritures. Certaines sont données à profusion, mais ne nourrissent pas. C'est comme les aliments toxiques qui empoisonnent notre corps. Faisons preuve de sagesse. La boulimie spirituelle est aussi indigeste.
Bises à toi chère Joy,
mi...

jean 26/04/2014 10:02

La référence est Jean 3.30 ....Lorsque j'étais gamin je signais mon prénom en rajoutant dessous cette référence...