Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : TORRENTS D'AMOUR
  • TORRENTS D'AMOUR
  • : Torrents d'Amour coulant du coeur du Père en Jésus-Christ, la Parole faite chair qui a donné sa vie sur la Croix pour nous sauver de nos péchés. Il revient bientôt chercher son Epouse, l'Eglise, purifiée, sanctifiée, mise à part pour son Bien-Aimé.
  • Contact

WebRadio Maranatha77

ECOUTEZ VOTRE WEBRADIO MARANATHA77 de 9h à 23h TOUS LES JOURS SUR LE SITE

WWW.MARANATHA77.COM

Recherche

PREPARONS-NOUS, JESUS REVIENT BIENTÔT

N'AIMEZ POINT LE MONDE, NI LES CHOSES QUI SONT DANS LE MONDE. SI QUELQU'UN AIME LE MONDE, L'AMOUR DU PERE N'EST POINT EN LUI; CAR TOUT CE QUI EST DANS LE MONDE, LA CONVOITISE DE LA CHAIR, LA CONVOITISE DES YEUX, ET L'ORGUEIL DE LA VIE, NE VIENT POINT DU PERE, MAIS VIENT DU MONDE. ET LE MONDE PASSE, ET SA CONVOITISE AUSSI; MAIS CELUI QUI FAIT LA VOLONTE DE DIEU DEMEURE ETERNELLEMENT. 1 Jean 2:15-17.
27 octobre 2014 1 27 /10 /octobre /2014 16:40

par Roger Brechbühl

 

Pour comprendre la parabole des 10 vierges il faut passer par la signification biblique de L’obéissance.

 

« Ne savez-vous pas qu`en vous livrant à quelqu`un comme esclaves pour lui obéir, vous êtes esclaves de celui à qui vous obéissez, soit du péché qui conduit à la mort, soit de l`obéissance qui conduit à la justice? Mais grâces soient rendues à Dieu de ce que, après avoir été esclaves du péché, vous avez obéi de coeur à la règle de doctrine dans laquelle vous avez été instruits. Ayant été affranchis du péché, vous êtes devenus esclaves de la justice. Je parle à la manière des hommes, à cause de la faiblesse de votre chair. -De même donc que vous avez livré vos membres comme esclaves à l`impureté et à l`iniquité, pour arriver à l`iniquité, ainsi maintenant livrez vos membres comme esclaves à la justice, pour arriver à la sainteté. Car, lorsque vous étiez esclaves du péché, vous étiez libres à l`égard de la justice. Quels fruits portiez-vous alors? Des fruits dont vous rougissez aujourd`hui. Car la fin de ces choses, c`est la mort. Mais maintenant, étant affranchis du péché et devenus esclaves de Dieu, vous avez pour fruit la sainteté et pour fin la vie éternelle. Car le salaire du péché, c`est la mort; mais le don gratuit de Dieu, c`est la vie éternelle en Jésus Christ notre Seigneur. » Romain 6 : 16-23.

 

Soulignons particulièrement les mots “obéissance” et “obéir”.

 

L’apôtre Paul écrit, au verset 17 :

 

« …vous avez obéi de coeur à la règle de doctrine qui vous a été transmise. »

 

D’une manière générale, nous n’aimons pas obéir, pourtant dans la grande majorité des cas c’est pour notre bien: règles de circulation, études à l’école, ordres de ceux qui nous gouvernent etc…

 

Paul nous donne les ordres suivants:

 

« Ainsi vous-mêmes, regardez-vous comme morts au péché, et comme vivants pour Dieu en Jésus Christ. Que le péché ne règne donc point dans votre corps mortel, et n`obéissez pas à ses convoitises. Ne livrez pas vos membres au péché, comme des instruments d`iniquité; mais donnez-vous vous-mêmes à Dieu, comme étant vivants de morts que vous étiez, et offrez à Dieu vos membres, comme des instruments de justice. Car le péché n`aura point de pouvoir sur vous, puisque vous êtes, non sous la loi, mais sous la grâce. » Romains 6- 11 à 14.

 

Jésus nous a donné des ordres:

 

« Aimez-vous les uns les autres,.. » Jean 15- 9 à 14.

 

L’obéissance précède l’action,

 

Il y a un mouvement de coeur suite à la compréhension de l’ordre, soit intellectuel, par exemple étudier les Ecritures ou aimer son prochain, soit pratique par exemple visiter les malades etc. Il est nécessaire que ces mots de l’apôtre Paul soient bien compris avec leurs significations dans leur contexte.

 

 

Nous allons lire cette parabole précitée. Jésus a utilisé le mot “vierges” cela ne concerne pas seulement les femmes mais aussi les hommes, cette étude sous-entend donc, femmes et hommes !

 

Jésus raconte cette parabole dans le contexte de la fin des temps (chapitre 24 et 25 de Matthieu), et nous sommes à la fin des temps !

 

Pourquoi Jésus nous raconte cette parabole ?

Afin de veiller spirituellement, moralement, donc de veiller sur nous même.

 

Lisons Matthieu 25. 1-13.

 

« Alors le Royaume des cieux sera semblable à dix vierges qui, ayant pris leurs lampes, allèrent à la rencontre de l`époux. Cinq d`entre elles étaient folles, et cinq sages. Les folles, en prenant leurs lampes, ne prirent point d`huile avec elles; mais les sages prirent, avec leurs lampes, de l`huile dans des vases. Comme l`époux tardait, toutes s`assoupirent et endormirent. Au milieu de la nuit, on cria: Voici l`Epoux, allez à sa rencontre! Alors toutes ces vierges se réveillèrent, et préparèrent leurs lampes. Les folles dirent aux sages: Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s`éteignent. Les sages répondirent: Non; il n`y en aurait pas assez pour nous et pour vous; allez plutôt chez ceux qui en vendent, et achetez-en pour vous. Pendant qu`elles allaient en acheter, l`époux arriva; celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces, et la porte fut fermée. Plus tard, les autres vierges vinrent, et dirent: Seigneur, Seigneur, ouvre-nous. Mais Il répondit: Je vous le dis en vérité, je ne vous connais pas. Veillez donc, puisque vous ne savez ni le jour, ni l`heure. »

 

Les 10 vierges avaient de l’huile dans leurs lampes, mais seulement 5 avaient de la réserve ! verset 4. Les 10 lampes ont brûlé quelques heures et puis, les lampes commençaient à s’éteindre, quand subitement un cri …. Vous avez lu le texte….. ?

 

Les sages répondent: allez acheter de l’huile……. Elles attendaient toutes l’Epoux (Jésus), pour aller à sa rencontre……..

 

L’Amour de Jésus ne s’achète pas, on le reçoit quand on lui donne sa vie, quand il devient notre Seigneur personnel, notre Maître, notre Bien-Aimé.

 

Certainement que ces 5 vierges folles ne connaissaient pas Jésus personnellement, elles ont suivit le mouvement comme les autres, on dirait aujourd’hui qu’elles étaient christianisées, elles allaient dans les camps de jeunesse, allaient aux cultes ou, si c’étaient des personnes d’un certain âge participaient aux oeuvres de leur église, elles connaissaient les textes bibliques mais pour se décider clairement pour le Seigneur….. non pas encore…., à plus tard….., nous aimerions encore vivre…..!

 

 

Cette parabole devait être très bien comprise par les juifs qui écoutaient Jésus, car l’huile d’olive avait une signification particulière en dehors de l’art culinaire et l’huile d’onction. Pour eux, l’huile était très importante. Ils ne tournaient pas un bouton électrique pour avoir de la lumière.

 

Ils s’éclairaient avec des torches, des feux et des lampes à huile.

Si Jésus nous dit dans sa Parole que nous sommes la lumière du monde (Matthieu 5 :14-16), nous devons avoir de “l’huile dans notre lampe”, et devons l’entretenir !

 

Il est nécessaire de lire quelques versets dans l’Ancien Testament pour comprendre cette étude:

 

Exode 25-31-40. L’huile ne devait pas manquer aux 7 lampes du chandelier, elles devaient brûler du soir au matin……

 

Les lampes devaient être entretenues et ne pas s’éteindre selon Lévitique 24-2 à 4.

 

L’huile d’olive provenait d’olives concassées ! On trouve dans d’autres textes le terme “pressées”. Concassées ! Pressées ! Une huile fine, de première qualité.

 

 

Passée par un filtre !

 

Alors voilà la relation avec l’obéissance. Avons-nous été mis à l’épreuve dans notre vie ? Une fois, plusieurs fois ? Avons-nous été brisé, humilié, écrasé par la faute d’autrui ou de circonstances ou par nos propres fautes ? Ce ne sont pas des mots simples, ce n’est pas des questions faciles quand on souffre dans notre corps, dans notre âme, dans la famille; des prières non exaucées !

 

Mais si nous appartenons au Seigneur, il permet des moments très difficiles et c’est alors que nous sommes concassés, pressés.

 

Il est dit ailleurs que notre foi est purifiée par le feu de l’épreuve, les scories surnagent et doivent être enlevées. Que ce soit le feu ou le concassage avec son filtre, le résultat est identique, notre foi est épurée. La chaleur du feu ou les coups pour concasser …………

 

 

Nous allons maintenant relier le mot obéissance aux mots “huile d’olives concassées”.

Les 5 vierges sages ont obéis, elles ont fait ce que le Seigneur demandait: obéir dans le détail de leur vie, concassées dans les difficultés, les épreuves ou les joies et les bonheurs. Elles étaient restées fidèles dans toutes les situations, elles entretenaient leurs lampes, elles avaient de la réserve dans des vases ! Elles “écoutaient” ce que le Seigneur leur disait dans sa Parole.

 

Une fois convertis au Seigneur, nous devons obéir, Dieu nous parle individuellement et nous avons à être à son écoute.

 

 

Les 5 vierges folles ont refusé d’obéir dans le détail de leur vie. Elles avaient de l’huile dans leurs lampes, car il y eu un bon début dans leur vie chrétienne, de la foi. Mais leur coeur était partagé, un peu de ceci un peu de cela, quand une épreuve arrivait, elles murmuraient, elles n’acceptaient pas d’être concassées, pressées et surtout pas filtrées. Lire la Parole de Dieu ? pas trop ! Prier ? oui seulement quand c’est nécessaire, quand on est malade ou pour son enfant, un examen à passer ou une opération, prononçant des prières de routine !

 

Le Seigneur n’avait pas la première place dans leur vie. Nonchalantes dans la foi, l’intimité avec Jésus n’existait pas. Elles étaient pleines d’illusions.

 

Jésus leur dit une phrase terrible, verset 12…… « Je ne vous connais pas ! »

 

 

Cette parabole se termine par un ordre: « Veillez donc puisque vous ne savez ni le jour ni l’heure. »

 

L’apôtre Paul dit ailleurs: 2 Corinthiens 5-20 « Nous vous en supplions au nom de Christ: soyez réconciliés avec Dieu ! »

 

Aimons le Seigneur, lisons la Bible, grandissons dans la foi en Lui. Croyons au sacrifice de Jésus pour soi personnellement. Jean 3-16 est explicite ainsi que Romains 6.23.

 

C’est tout à fait possible de lire la Bible en une année; le matin tôt 2 chapitres de l’Ancien Testament et de prier pour la journée; à la pause de midi de prendre un instant pour lire un texte tout préparé, par exemple, le verset du calendrier chrétien, prier et remercier, et le soir, avant de dormir, lire un chapitre du Nouveau Testament, (voir Psaume 55-18 ainsi que Daniel 6- 10).

 

De cette façon vous aurez parcouru la Bible en 1 an et au 1er janvier vous recommencerez depuis la Genèse et Matthieu. Ayons nos yeux fixés sur Jésus, qui est le consommateur de notre foi, nous pouvons alors marcher sur le chemin étroit.

 

 

La discipline doit être aussi un attribut du chrétien.

L’apôtre Paul écrit: « je traite durement mon corps » 1 Corinthiens 9. 24 à 27.

L’ordonnance de Dieu envers les rois de l’AT était de lire chaque jour la loi. Deutéronome 17-18 à 20.

 

Nous ne sommes pas sous la loi, mais c’est un conseil très important. Psaume 1 . Si nous mangions la nourriture solide autant que la lecture de la Bible, nous tomberions gravement malade et serions squelettique.

 

Un verset par jour est équivalant à un biscuit ! Grandir dans la connaissance de Dieu, de son Sauveur, c’est lire la Parole. Mais attention ! Nous sommes sur cette terre et non pas la tête dans les nuages.

 

Jésus a dit: Aime ton prochain comme toi-même, alors regardons autour de nous et découvrons avec de nouveaux yeux et un nouveau coeur, notre prochain quelque soit son origine.

 

La peau de Jésus devait être bien basanée ! En ce qui me concerne, j’ai été depuis mon enfance concassé, passé au filtre, j’ai fait des erreurs, fait de mouvais choix, j’en subis encore les conséquences mais le Seigneur est fidèle et bon envers ceux qui l’aime et qui s’humilie, car nous avons besoin de son pardon et se savoir pardonné.

 

Veillez donc, puisque vous ne savez ni le jour ni l’heure. Luc 12 : 35-40.

Shalom, soyez en paix avec le Seigneur.

 

Source : www.michelledastier.com

 

Pourquoi Jésus nous raconte cette parabole ?  Afin de veiller spirituellement, moralement, donc de veiller sur nous-même.

Pourquoi Jésus nous raconte cette parabole ? Afin de veiller spirituellement, moralement, donc de veiller sur nous-même.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

fontaine 29/10/2014 08:04

Soulignons le mot obéissance.....mais sans la foi ? !
J'ai passé 8 jours avec Michelle ...un vrai personnage !
bisous et belle journée Joy