Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : TORRENTS D'AMOUR
  • TORRENTS D'AMOUR
  • : Torrents d'Amour coulant du coeur du Père en Jésus-Christ, la Parole faite chair qui a donné sa vie sur la Croix pour nous sauver de nos péchés. Il revient bientôt chercher son Epouse, l'Eglise, purifiée, sanctifiée, mise à part pour son Bien-Aimé.
  • Contact

WebRadio Maranatha77

ECOUTEZ VOTRE WEBRADIO MARANATHA77 de 9h à 23h TOUS LES JOURS SUR LE SITE

WWW.MARANATHA77.COM

Recherche

PREPARONS-NOUS, JESUS REVIENT BIENTÔT

N'AIMEZ POINT LE MONDE, NI LES CHOSES QUI SONT DANS LE MONDE. SI QUELQU'UN AIME LE MONDE, L'AMOUR DU PERE N'EST POINT EN LUI; CAR TOUT CE QUI EST DANS LE MONDE, LA CONVOITISE DE LA CHAIR, LA CONVOITISE DES YEUX, ET L'ORGUEIL DE LA VIE, NE VIENT POINT DU PERE, MAIS VIENT DU MONDE. ET LE MONDE PASSE, ET SA CONVOITISE AUSSI; MAIS CELUI QUI FAIT LA VOLONTE DE DIEU DEMEURE ETERNELLEMENT. 1 Jean 2:15-17.
5 février 2010 5 05 /02 /février /2010 09:17

LA CHANDELLE : PRÉPARATIONS POUR RECEVOIR LA LUMIÈRE DE LA RÉVÉLATION

Auteur : Bobby Conner    Traduction Dominique François  1ère partie


 

Préparez-vous! Nous sommes sur le point de contempler la majesté et la puissance du Seigneur d'une telle façon que nous allons être stupéfiés.

VISION DE LA PORTE DE VÉRITÉ

Alors qu'un jour j'étais en silence devant le Seigneur, je fis une puissante rencontre prophétique. De magnifiques messagers célestes m'escortèrent rapidement dans le ciel jusqu'à une porte imposante.


Je fus surpris par ses proportions et sa beauté. Elle était attirante dans le sens le plus noble du terme. Intuitivement, je savais que derrière elle, se trouvaient des trésors divins et une sagesse qui allait au-delà de ce que je pouvais saisir. Au-dessus de l'entrée, deux mots étaient inscrits en lettres de feu : «Esprit» et «Vérité». Les couleurs de ces flammes dépassaient toute description. Submergé par l'attirance que je ressentais dans mon âme, j'étais impatient d'admirer ce qui se trouvait derrière la porte.

 

La seule clef pour ouvrir cette porte c'est votre désir de marcher dans la vérité.

Mon cœur battait si fort que chaque battement faisait vibrer mon corps. Je savais que c'était un moment crucial et que quelque chose d'étonnant allait être révélé. Deux sentiments opposés s'entrechoquaient en moi – anticipation et appréhension, mêlés de crainte de l'Éternel et d'émerveillement. Les messagers célestes qui m'escortaient, rayonnaient d'une force et d'une puissance formidables, tout en étant exceptionnellement plaisants et gracieux. Leur présence me réconfortait et me rassurait.

Dans ce lieu merveilleux, je ne trouvai pas le courage de demander qui possédait la clef d'une porte aussi importante. Même si je n'avais pas ouvert la bouche, un des messagers me dit sur un ton rassurant : «La seule clef pour ouvrir cette porte c'est ton profond désir de marcher dans la vérité.» Quand il prononça le mot «Vérité», je me mis à trembler sachant qu'il impliquait beaucoup plus qu'une simple connaissance intellectuelle. Il parlait de la vérité divine.


Le ton de sa voix augmenta mon profond désir de pénétrer dans la pièce. Il continua :
«Pour ceux qui ont vraiment faim, cette porte est toujours ouverte et accessible.» Cette parole me remplit d'assurance et d'espoir. La promesse de Jésus en Matt. 5.6 résonnait dans mon cœur. J'attendais la suite avec impatience. À nouveau sa voix puissante et rassurante m'instruisit : «Étend la main et touche la porte». Je touchai la poignée et fus abasourdi quand la porte s'ouvrit d'un coup.

Nous pouvons être confiants que l'Esprit de Dieu veut nous aider dans notre quête de Lumière et de Vérité. En II Sam. 22.29, nous découvrons cette formidable promesse : «Oui, tu es ma lumière, ô Éternel! L'Éternel éclaire mes ténèbres.» L'Esprit de Dieu libèrera cette lumière de révélation dont nous avons tant besoin si nous sommes prêts à Le chercher pendant qu'Il peut être trouvé (voyez Jérémie 29.12).

Nous sommes dans un temps où la Vérité se révèle. Nous avons été bénis par des yeux et des oreilles sur lesquels reposent une grande faveur, et nous pouvons comprendre cette vérité importante : «Mais heureux sont vos yeux, parce qu'ils voient, et vos oreilles, parce qu'elles entendent!» (Matt. 13.16).

UNE FAIM GRANDISSANTE

Suivant les instructions de l'ange, j'entrai et fus plus que surpris. Je m'attendais à être aveuglé par une lumière céleste étincelante, pourtant la pièce était presque complètement dans l'obscurité. Une petite chandelle vacillante jetait une faible lueur.
J'avais l'intuition qu'il y avait beaucoup plus que ce que je pouvais voir de mes propres yeux. Malgré cette atmosphère obscure, je voyais que cette pièce contenait des objets d'une très grande valeur – la sagesse et la connaissance à un niveau jamais atteint par l'humanité. Le fait d'en être conscient ne fit qu'intensifier mon désir de les découvrir. Je fus grandement encouragé par la promesse de Prov. 25.2 :
«La gloire de Dieu, c'est de cacher les choses; la gloire des rois, c'est de sonder les choses.» J'avais le désir d'approfondir ma recherche.


Dieu a fait de puissantes promesses à ceux qui ont une faim et une soif spirituelles. À l'image de grandes eaux, Il déverse Son Esprit : «Car je répandrai des eaux sur le sol altéré, et des ruisseaux sur la terre desséchée; je répandrai mon esprit sur ta race, et ma bénédiction sur tes rejetons. Ils pousseront comme au milieu de l'herbe, comme les saules près des courants d'eau.» (És. 44.3,4). Le cri de notre cœur doit faire écho aux psaumes 42.2 : «Comme une biche soupire après des courants d'eau, ainsi mon âme soupire après toi, ô Dieu!» et 63.1 : «O Dieu! tu es mon Dieu, je te cherche; Mon âme a soif de toi, mon corps soupire après toi, dans une terre aride, desséchée, sans eau.»


Demandez maintenant que votre faim s'intensifie. «La crainte de l'Éternel était si forte que j'avais peur de respirer.»
Mon cœur était envahi par une faim divine. Je désirais ardemment la lumière! Je savais que j'aurais besoin d'un beaucoup plus grand éclairage pour que les trésors cachés me soient révélés. C'est dans Sa lumière que nous voyons la lumière.
La chandelle se trouvait sur un magnifique candélabre qui semblait fait d'or pur. Bien que sa flamme vacillante fût petite, c'est l'éclat de ce candélabre qui attira mon attention. Il était tout à la fois imposant, raffiné et d'une beauté qui dépassait toute description.
Soudain je fus conscient de la présence du Seigneur. Il semblait que plus je me focalisais sur la beauté du candélabre, plus la pièce se remplissait de Sa présence.


Toute l'atmosphère était empreinte de la présence de Christ, et je désirais Le voir plus que tout autre trésor caché à cet endroit. C'est en Lui que toute la sagesse et les trésors de Dieu demeurent : «[…] savoir Christ, mystère dans lequel sont cachés tous les trésors de la sagesse et de la science.» (Col. 2,3).

Dans Sa présence, mon cœur trembla d'émerveillement et d'anticipation. J'étais dans une telle expectative qu'il y avait comme de l'électricité dans l'air. La majesté de Jésus-Christ était à couper le souffle. C'était à la fois merveilleux et terrifiant. Même les messagers célestes étaient émerveillés par Sa présence. Les mots ne peuvent pas décrire le niveau d'adoration et de respect que ces anges ont pour Lui. Leur réaction ne fit qu'amplifier la sainte crainte qui saisissait mon cœur.


Préparez-vous! Nous sommes sur le point de contempler la majesté et la puissance du Seigneur d'une façon qui va nous stupéfier. Le respect que nous inspire Christ le Roi va être totalement différent. Nous tomberons sur notre face comme Jean dans l'île de Patmos quand il rencontra le Rédempteur vivant (Apo. 1.10-18).


La sainte crainte de l'Éternel était si forte que j'avais peur de respirer. J'étais déchiré entre deux désirs : retourner dans l'obscurité et me cacher, et en même temps, voir cette pièce continuer de déborder de Sa sainte présence.

Je désirais me cacher à cause de l'état de mon cœur. Dans Sa présence, j'étais pleinement convaincu qu'il était fragile et mauvais. En cet instant, je fus conscient de la profondeur de la grâce de Dieu envers nous. Bien que nos péchés soient sinistres, au travers du sang de Christ nous sommes blancs comme la neige (És.1.18).

 

A SUIVRE

 

www.bobbyconner.org  Bobby Conner     Eagles View Ministries 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Eternalsprincess 06/02/2010 23:50


Jesus, my all desire is in you!!!I wanna see your glory!!!!open our eyes and heart to the knowledge of the full realm of your glory!!!!!!!!To Himbe all the Glory, Honor and Praise...He`s so
worthy!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


Joy 07/02/2010 16:23



yes Lord... You are so worthy... We lift up your Holy Name.... Let our life... our heart please you... Be glorified oh Lord God....

Blessings and love... Eternalsprincess... I'll call you... Biz... Joy