Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : TORRENTS D'AMOUR
  • TORRENTS D'AMOUR
  • : Torrents d'Amour coulant du coeur du Père en Jésus-Christ, la Parole faite chair qui a donné sa vie sur la Croix pour nous sauver de nos péchés. Il revient bientôt chercher son Epouse, l'Eglise, purifiée, sanctifiée, mise à part pour son Bien-Aimé.
  • Contact

WebRadio Maranatha77

ECOUTEZ VOTRE WEBRADIO MARANATHA77 de 9h à 23h TOUS LES JOURS SUR LE SITE

WWW.MARANATHA77.COM

Recherche

PREPARONS-NOUS, JESUS REVIENT BIENTÔT

N'AIMEZ POINT LE MONDE, NI LES CHOSES QUI SONT DANS LE MONDE. SI QUELQU'UN AIME LE MONDE, L'AMOUR DU PERE N'EST POINT EN LUI; CAR TOUT CE QUI EST DANS LE MONDE, LA CONVOITISE DE LA CHAIR, LA CONVOITISE DES YEUX, ET L'ORGUEIL DE LA VIE, NE VIENT POINT DU PERE, MAIS VIENT DU MONDE. ET LE MONDE PASSE, ET SA CONVOITISE AUSSI; MAIS CELUI QUI FAIT LA VOLONTE DE DIEU DEMEURE ETERNELLEMENT. 1 Jean 2:15-17.
23 avril 2010 5 23 /04 /avril /2010 13:50

La-Parole-ma-Lumiere.jpg

 

Fabriqué par soi-même ou produit par Dieu

 

 

Ce que nous avons vu n'est pas seulement valable dans notre service pour le Seigneur, mais aussi et tout autant dans notre vie quotidienne. Une fois, un frère qui devait avoir un entretien avec un serviteur de Dieu, avait une grande appréhension que celui-ci ne le critique. Tout au long de l'entretien, il se donna donc beaucoup de peine pour faire preuve d'humilité. Ses paroles, son attitude, tout en lui était humble. Mais pendant qu'il s'efforçait de cette manière, son interlocuteur qui était assis à côté de lui ne pouvait ressentir que de la pitié à son égard. Quand quelqu'un est véritablement humble, il n'a pas besoin de se donner une telle peine. Ce frère avait simulé son humilité et c'est pourquoi cet exercice avait été astreignant. Tout en lui produisait véritablement un effort d'humilité remarquable, et une certaine humilité était en effet exprimée. Toutefois, ce n'était qu'une humilité artificielle, quelque chose de psychique. Quelle différence quand, au contraire, Dieu produit l'humilité dans un homme ! Une telle personne est simplement humble, et ceci véritablement, sans qu'elle en soit elle-même consciente. Tous ceux qui s'approchent alors d'elle peuvent reconnaître l'oeuvre de Dieu en elle. Celui qui se poudre doit constamment se regarder dans un miroir pour s'assurer de son maquillage.

 

 

Sans en être du tout conscient, Moïse avait un visage qui rayonnait. Ce que Dieu produit dans une personne a comme résultat que cette personne est simplement elle-même - et c'est spirituel. Par contre, ce que quelqu'un fabrique en lui-même est psychique. Etant donné l'effort qu'il faut fournir, il n'est pas étonnant alors qu'une telle personne trouve la vie chrétienne très astreignante. Elle n'a pas vu qu'un chrétien n'a absolument pas besoin de faire de tels efforts. Nous croyons toujours qu'en tout et pour tout, avec un comportement correct, nous en avons déjà assez fait envers Dieu. Et pourtant, Dieu s'enquiert uniquement de l'origine intérieure de notre comportement, de sa source : est-il produit par Dieu ou l'avons-nous fabriqué nous-mêmes à l'aide de l'énergie de notre chair ? Il y a tant de personnes -et nous devons presque avoir pitié d'elles- qui s'efforcent par exemple d'être patientes. D'autres, pendant ce temps, sont simplement patientes, sans en être conscientes, d'ailleurs. Et ceci, nous devons le reconnaître avec respect, vient de ce que Dieu a fait en elles une oeuvre correspondante. Dans le premier cas, la source est l'homme lui-même, tandis que dans l'autre, c'est Dieu. C'est en cela uniquement -et non pas dans l'apparence extérieure- que réside toute la différence.

 


La disposition naturelle n'est pas synonyme de l'esprit

 

Nous devons voir aussi que si des choses telles que la patience ne vous demandent aucun effort, cela ne veut de loin pas dire qu'elles proviennent de votre esprit. Bien plutôt vous sont-elles faciles parce qu'elles correspondent à votre être naturel. Beaucoup de personnes sont douces de nature. Cependant, un jour, elles devront reconnaître subitement que leur propre douceur n'a rien à voir avec celle que le Seigneur voudrait produire en elles. D'autres, qui possèdent un amour humain naturel, découvrent un jour ou l'autre que l'amour qu'elles ont toujours eu est complètement différent de l'amour du Seigneur.

 

 

D'autres sont des gens empreints d'humilité, mais ils découvriront un jour que l'humilité que le Seigneur veut produire en eux est totalement différente de la leur. Maintenant, il va de soi qu'une disposition innée peut devenir bien plus facilement le substitut de la réalité spirituelle correspondante plutôt que quelque chose de fabriqué ou d'imité. En fait, nous confondons très souvent ce que Dieu devrait encore produire, œuvrer en nous avec nos bonnes dispositions naturelles. C'est pourquoi, nous devons constamment nous rappeler que rien de ce qui vient de nous-mêmes -c'est-à-dire de notre âme- n'est divin. Ce n'est que ce qui vient de notre esprit qui a été produit par Dieu. Même l'homme le plus doux de nature expérimentera un jour comment la tentation de se mettre en colère vient simplement balayer sa douceur naturelle. Chacun atteindra un jour les limites de sa propre douceur. Pareillement, chacun arrivera tôt ou tard à la fin de sa patience. Ainsi en est-il, par principe, de toutes nos bonnes dispositions. La force humaine est limitée, mais la force qui nous est donnée par Dieu est différente ; elle est radicalement différente de notre propre force. Il ne m'est pas donné d'accomplir moi-même ce que le Seigneur peut faire, et même si j'ai été capable de faire une chose, par exemple de rester patient dans une certaine situation, ce n'était pas moi qui étais patient, mais bien plutôt le Seigneur qui agissait en moi. Après coup, j'ai pu m'étonner de la manière dont les choses se sont passées et me demander qui, au fond, a été patient. En définitive, je n'ai pu que louer et remercier le Seigneur et lui confesser ceci : " Seigneur, je n'ai moi-même absolument aucune patience, mais je te loue et je te remercie de ce que tu es ma patience ! Tu es celui qui est patient en moi ! " C'est seulement ce que le Seigneur produit, ce n'est que ce qui vient de notre esprit, qui est spirituel.

 

Auteur Watchman Nee

 

Source: http://www.voxdei.org/afficher_texte.php?id=741.11

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Rosia 26/04/2010 08:38






Bonjour------------je te souhaite un très bon début de semaine






Joy 26/04/2010 10:26



Waouhhhhhhhhhhhhh  Elle est trop belle la rose... Merci ma Rosia... Bon début de semaine à toi aussi... Bisous



Angélique 24/04/2010 17:24



Coucou Joy,


hier j'ai vécu un bon moment à une conférence chrétienne avec Christelle Colan


j'y retourne ce soir


sois bénie et bisous en Christ



Joy 24/04/2010 21:08



Bonne conférence Angélique... Tu nous partageras sur le blog peut-être ? Sois richement bénie pendant cette conférence... Gros bisous... Joy



Parfum de Louange 24/04/2010 11:13



Merci ma Joy !!! j'ai besoin de tes prières ! ma santer est très fragile ! mais je tiens par la grâce de Dieu ! je sais que tout lui appartiens , j'ai pas besoin d'avoir peur ! il est toujours là
!



 Parfum de Louange



Joy 24/04/2010 21:07



Merci Parfum de Louange... Cette image de la colombe est si belle... Que notre Papa te fortife et te renouvelle par le Saint-Esprit... surtout dans ta santé... je pense à toi dans la prière... Tu
as raison... tu es dans ses sûres mains... à l'ombre de ses ailes... Gros bisous... ta soeur Joy



Melody 23/04/2010 17:17



Bonjour Joy,


J'aime beaucoup l'enseignement de Watchamn Nee.


"L'homme spirituel" était mon livre de chevet.


Une bonne idée d'avoir mis ce passage.


Que Dieu te bénisse.


Melody


 



Joy 24/04/2010 21:02



Bonjour Melody,


Je suis d'accord avec toi... les enseignements de Watchamn Nee sont très profonds... çà aide beaucoup à marcher selon la volonté de Dieu... Que Dieu te bénisse... Joy