Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : TORRENTS D'AMOUR
  • TORRENTS D'AMOUR
  • : Torrents d'Amour coulant du coeur du Père en Jésus-Christ, la Parole faite chair qui a donné sa vie sur la Croix pour nous sauver de nos péchés. Il revient bientôt chercher son Epouse, l'Eglise, purifiée, sanctifiée, mise à part pour son Bien-Aimé.
  • Contact

WebRadio Maranatha77

ECOUTEZ VOTRE WEBRADIO MARANATHA77 de 9h à 23h TOUS LES JOURS SUR LE SITE

WWW.MARANATHA77.COM

Recherche

PREPARONS-NOUS, JESUS REVIENT BIENTÔT

N'AIMEZ POINT LE MONDE, NI LES CHOSES QUI SONT DANS LE MONDE. SI QUELQU'UN AIME LE MONDE, L'AMOUR DU PERE N'EST POINT EN LUI; CAR TOUT CE QUI EST DANS LE MONDE, LA CONVOITISE DE LA CHAIR, LA CONVOITISE DES YEUX, ET L'ORGUEIL DE LA VIE, NE VIENT POINT DU PERE, MAIS VIENT DU MONDE. ET LE MONDE PASSE, ET SA CONVOITISE AUSSI; MAIS CELUI QUI FAIT LA VOLONTE DE DIEU DEMEURE ETERNELLEMENT. 1 Jean 2:15-17.
21 octobre 2011 5 21 /10 /octobre /2011 09:41

woman thinking 7869[1]

 

 

La louange est un business désormais ! Et même un business florissant à en croire certains ! Sans doute qu’écrire ce genre de choses va choquer, déplaire, déranger, mais  je suis convaincu qu’il est important d’en parler. Peut-être me direz-vous :  «Mais de quel droit ?» Ou bien encore : «Quelle est votre légitimité pour parler ainsi ?». Alors, pour éviter de passer trop de temps à répondre à ces questions, je le fais de suite. J’ai travaillé dix ans de ma vie en tant que pasteur- organisateur de tournées en France et en Europe. J’ai ainsi travaillé à préparer plus de 500 concerts dits «de louange».


Au sein de ce petit monde-là, on trouve une multitude de gens dont les motivations ne sont pas toujours aussi claires qu’on pourrait l’espérer ou le souhaiter, loin s’en faut ! Sur une tournée par exemple, il y a l’artiste, certes, mais aussi les musiciens qui l’accompagnent, les choristes, les techniciens et puis toute la partie logistique et c’est souvent dans tout cet entourage que le bât blesse. Si j’ai eu la chance de travailler avec des gens sérieux, il m’est aussi arrivé d’en croiser de bien moins consciencieux !


Oui, quelques-uns sont juste là pour se faire plaisir ! Oui, certains sont profondément ennuyés à l’idée que vous ouvriez la Bible dans un concert chrétien, tout simplement parce que seule la partie musicale les intéresse ! C’est la triste vérité de constater qu’à tous les niveaux, artiste de renommée internationale ou entourage parfois très proche – et je ne parle même pas des auditoires que nous avons habitués à n’aimer que la musique – un trop grand nombre reste  dans la théorie en ce qui concerne la piété personnelle et l’adoration qui revient à Dieu.  L’adoption de postures propres à ces adorateurs d’un nouveau genre – yeux fermés, mains levées, airs contrits et pénétrés d’une gravité trop souvent surfaite  -  vient encore un peu plus troubler le jeu. On ne sait plus reconnaître le vrai du faux, du moins vue d’en bas ! C’est dans la pratique de la vie courante que se vérifiera l’authenticité ou non de leur adoration, et là, attention ! Déceptions en vue !


Dans un concert, il n’est pas rare aujourd’hui de devoir demander aux musiciens et artistes de manifester plus de sérieux au moment de la prédication – quand elle a encore  droit de cité – et même parfois, de bien vouloir rester avec le «petit peuple» pour  écouter le message annoncé. Sinon, et ce n’est pas si rare, ils sortent pour se retrouver entre eux et ne reviennent que pour terminer leur show ! La moindre des choses, venant de croyants consacrés à la louange serait d’entendre leurs voix se mêler à celle de l’Eglise. Mais non, ils font leur job et puis s’en vont !


Oui, c’est vrai que toutes ces postures extérieures citées plus haut peuvent donner l’impression aux autres qu’on est un adorateur. Tout ceci trompe souvent l’auditoire. Il est aussi juste  de constater  qu’il convient de soigner ses attitudes, de les entretenir et de les favoriser pour pouvoir vendre son CD  ! Mais le cœur n’est parfois que si peu concerné !

J’ai aussi vu, en dix ans de travail sur le terrain, la nouvelle génération des «leaders de louange» – déjà l’expression peut faire peur – arriver !  Et là, c’est encore autre chose ! La « peopolisation », est la norme, tout est organisé pour ! Tenue vestimentaire, discours limite arrogant de gamins qui croient  tout savoir  pour être passés dans telle ou telle école biblique formant à la louange – concept surréaliste s’il en est -  vidéos promotionnelles laissant croire que l’artiste, inconnu jusque là, évolue devant une salle bondée, alors que l’auditoire se compose de quelques dizaines de personnes !


Faut-il parler du nombre important – et même à en croire certaines statistiques, très important, puisqu’on va jusqu’à évoquer le chiffre de 80% – de divorces constatés chez les artistes chrétiens en francophonie ! C’est vrai que le divorce est hélas, une mode dont on se passerait bien, mais la proportion est dans ce domaine, ni plus ni moins énorme !

Je dois vous avouer ma lassitude de voir toutes ces jeunes filles ayant une jolie voix – car c’est parfois le cas, mais pas toujours – se sentir obligées de « faire leur CD » , mais à quel prix ? Et que penser de tous ces   jeunes gens de nos Eglises, qui, après s’être sévèrement endettés, partent  presque tous vers le Canada,  talent en bandoulière pour ensuite revenir en France faire « carrière » ! Le retour à la réalité est souvent cruel ! Personne ne leur a donc dit qu’ils pouvaient être simplement très utiles dans leur Eglise locale ? Et que la bonne formation était d’abord dans leur chambre, dans une authentique vie de piété, ainsi que Jésus l’enseigne ? C’est si triste de voir des Eglises perdre leurs jeunes, recrutés par des « Eglises » exclusivement musicales. Pas de prière, pas de louange personnelle donc, un comble, et pas de prédication, ou alors le strict minimum pour ne pas embêter le monde et se donner bonne conscience, mais de la musique de qualité – enfin là, c’est discutable – et des chants répétitifs à n’en plus finir !


Juste un mot sur le contenu de ces chants qui pour beaucoup sont traduits, plus ou moins bien d’ailleurs et souvent moins bien que bien. Presque tous sont des chants d’amour qui pourraient s’adapter à n’importe quel sujet : Dieu, Jésus, Mahomet, un conjoint, une maîtresse, un amant, un petit copain ! Le manque de sérieux et  de rigueur  de certains traducteurs va jusque-là, trop contents qu’ils sont, de voir leur nom accolé à un « tube évangélique » !


Je crois que notre destinée est d’être des adorateurs en esprit et en vérité, c’est-à-dire d’abord sur le plan spirituel et avec des conséquences dans la vie pratique de tous les jours. Est-il besoin de préciser qu’un véritable adorateur en esprit, ne fait pas de dette  ou encore qu’il ne trompe pas son conjoint ? Cela c’est le : « en vérité »!  Je ne me reconnais plus du tout dans ces directeurs de louange tellement pénétrés de leur importance, qu’ils ne sont soi-disant plus qu’en « communion avec Dieu », sans jamais un seul regard pour l’auditoire.


Sans doute que le processus engagé est irréversible et un article comme celui-là n’y changera pas grand-chose. Mais au moins, peut-être pourrions-nous éviter de rentrer dans une forme de starification malsaine concernant certains « artistes » et refuser de leur donner l’Eglise comme moyen de se fabriquer leur petite gloriole personnelle !

Ce serait la moindre des choses, n’est-ce pas ?


Samuel Foucart

 

 

Source : http://actualitechretienne.wordpress.com/

Partager cet article

Repost 0

commentaires

fontaine 24/10/2011 11:11



Des "chrétiens de nom" !!


Dieu connaît Ses enfants...mais parfois il est bon de parler de ces choses ...les pièges de l'ennemi !


Bise et bon lundi Joy !



***ROSIA*** 24/10/2011 08:15



 


"Le bonheur n'est pas autre chose qu'une suite de petites joies."


Alors je te souhaite une belle journée et une belle semaine parsemées de petites et grandes joies-----


Gros bisous


 






mel-and-tof 23/10/2011 19:10



Bonsoir très cher
Joy


Ce matin nous avons eu un
culte avec un évangéliste gitan ,c'était merveilleux


Ici le froid sévit malgré
le soleil et cela fiche le moral dans les chaussettes


Je te souhaite une bonne
fin de dimanche


Gros bisous





 


 



mel-and-tof 22/10/2011 18:59



Bonsoir Joy
Je ne vais jamais à des concerts dits chrétoens,je vais à des célébrations


,à des conventins des gens
du voyage et ensuite à mon église ,et cela s'arrête là et pour cause..........?  tu viens de le dire


Je te souhaite une bonne soirée


Gros bisous






ROSIA 22/10/2011 08:34



 


L'espoir est comme le ciel des nuits ; il n'est pas de coin si sombre où l'oeil qui s'obstine ne finisse par découvrir une étoile.-----


 


Je te souhaite un excellent samedi---------


Gros bisous----------