Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : TORRENTS D'AMOUR
  • TORRENTS D'AMOUR
  • : Torrents d'Amour coulant du coeur du Père en Jésus-Christ, la Parole faite chair qui a donné sa vie sur la Croix pour nous sauver de nos péchés. Il revient bientôt chercher son Epouse, l'Eglise, purifiée, sanctifiée, mise à part pour son Bien-Aimé.
  • Contact

WebRadio Maranatha77

ECOUTEZ VOTRE WEBRADIO MARANATHA77 de 9h à 23h TOUS LES JOURS SUR LE SITE

WWW.MARANATHA77.COM

Recherche

PREPARONS-NOUS, JESUS REVIENT BIENTÔT

N'AIMEZ POINT LE MONDE, NI LES CHOSES QUI SONT DANS LE MONDE. SI QUELQU'UN AIME LE MONDE, L'AMOUR DU PERE N'EST POINT EN LUI; CAR TOUT CE QUI EST DANS LE MONDE, LA CONVOITISE DE LA CHAIR, LA CONVOITISE DES YEUX, ET L'ORGUEIL DE LA VIE, NE VIENT POINT DU PERE, MAIS VIENT DU MONDE. ET LE MONDE PASSE, ET SA CONVOITISE AUSSI; MAIS CELUI QUI FAIT LA VOLONTE DE DIEU DEMEURE ETERNELLEMENT. 1 Jean 2:15-17.
1 juin 2010 2 01 /06 /juin /2010 17:00

La-lumiere-e-nuages-copie-1.jpg

 

Article de Henri Viaud-Murat

 

 

Nous avons déjà parlé du pardon des offenses. Mais il nous semble nécessaire de revenir sur ce thème si important pour notre vie spirituelle. Car le pardon, pleinement reçu et pleinement accordé, est le fondement d’une vie Chrétienne réussie!

 


Depuis la chute, le péché est entré dans l’humanité. Le péché, nous l’avons vu, est d’abord un esprit d’orgueil, d’égoïsme et de haine, donc de rébellion contre tout ce qui est divin. La nature que tous les hommes reçoivent à leur naissance terrestre est une nature de péché. C’est le péché qui cause toutes les offenses dont nous pouvons souffrir, ou que nous infligeons nous-mêmes aux autres.

 


Tous les Chrétiens nés de nouveau reçoivent une nouvelle nature juste et sainte. En Christ, Dieu nous offre un plein pardon pour toutes nos offenses. Mais savez-vous réellement “ "oublier” " les offenses qui vous ont été faites?

La nouvelle naissance spirituelle est l’acte le plus glorieux de la miséricorde de Dieu envers les hommes, et du pardon qu’Il leur accorde en Jésus-Christ. Le Seigneur Jésus est mort sur la croix pour expier les péchés de toute l’humanité. Il a pris sur Lui, dans Son corps, sur la croix, tous les péchés par lesquels nous avions offensé Dieu et les hommes.

 


Lorsque nous nous repentons de nos péchés, et que nous acceptons Jésus-Christ comme notre Sauveur et Seigneur, Son sang précieux nous purifie de tout péché. Dieu, par Son Saint-Esprit, nous fait aussi passer par une nouvelle naissance spirituelle, pour bien marquer qu’Il a effacé tous nos péchés.

 


Si Dieu crée en nous un esprit nouveau, c’est pour que nous puissions avoir une pleine victoire sur le péché, et marcher dans la sainteté.

 


Nous devenons, en Christ, justice même de Dieu! Cela signifie que nous pouvons, par la grâce de Dieu, nous tenir devant Lui comme si nous n’avions jamais péché!

 


Non seulement Dieu efface tous nos péchés, mais Il décide de les oublier! 

 


"Quel Dieu est semblable à toi, qui pardonnes l’iniquité, qui oublies les péchés du reste de ton héritage? Il ne garde pas sa colère à toujours, car il prend plaisir à la miséricorde. Il aura encore compassion de nous, il mettra sous ses pieds nos iniquités; tu jetteras au fond de la mer tous leurs péchés” " (Michée 7: 18-19).

 


“ "Mais tu m’as tourmenté par tes péchés, tu m’as fatigué par tes iniquités. C’est moi, moi qui efface tes transgressions pour l’amour de moi, et je ne me souviendrai plus de tes péchés” " (Esaïe 43: 25-26).

 


Celui qui pardonne de tout son coeur doit, à l’image du Seigneur, “ "oublier” " lui aussi les offenses qui lui ont été faites!

 


Il ne s’agit pas d’un oubli absolu, sinon nous serions devenus amnésiques! Mais il s’agit d’un oubli délibéré, d’un oubli qui vient du fond de notre coeur. Il s’agit du refus de laisser entrer dans notre coeur la moindre pensée de rancune ou d’amertume, concernant ceux qui nous ont offensés, et à qui nous avons pardonné. Il s’agit de les considérer dorénavant comme s’ils ne nous avaient jamais offensés!

 


Le Chrétien qui a reçu un plein pardon de Dieu sait que le Seigneur a dû payer un prix très élevé pour nous acquérir ce pardon divin. Il sait que Dieu ne va jamais lui garder aucune rancune secrète pour ses péchés passés, une fois que ces péchés sont pardonnés!

 


Lorsque Dieu nous offre Son plein pardon, Il le fait sans aucune arrière-pensée! Il efface généreusement nos offenses! Il ne Se permet jamais, par la suite, de nous faire une quelconque allusion aux péchés qu’Il nous a pardonnés! Il ne repense plus avec amertume aux souffrances qu’Il a dû subir à cause de nos péchés! De tels sentiments sont aussi éloignés de Sa vraie nature que les ténèbres sont éloignées de la lumière!

 


Dieu met Sa gloire à oublier complètement toutes nos offenses passées! Et Il veut que tous Ses enfants soient animés du même esprit!

 


“ "L’homme qui a de la sagesse est lent à la colère, et il met sa gloire à oublier les offenses” " (Proverbes 19: 11).

 


Un Chrétien rempli du Saint-Esprit est aussi rempli de la sagesse divine. Il met aussi sa gloire à oublier toutes les offenses qui lui ont été faites! Et il sait qu’il en est capable, par la grâce de Dieu, car il a reçu une nature spirituelle semblable à celle de Son Père Céleste.

 


Il n’y a rien de plus triste et de plus haïssable, pour le Seigneur, que de voir l’un de Ses enfants garder le souvenir des offenses qu’il a subies, sous la forme d’une amertume sourde et d’une rancune profondément enfouie dans son âme! Il ne se rend pas compte que les souffrances qu’il éprouve, suite aux offenses qu’il a subies, sont encore les souffrances égoïstes de la chair et non celles de l’esprit!

 


La cause profonde de certains problèmes tenaces n’est autre que le manque de pardon! Il suffit que nous ayons refusé notre pardon à UNE SEULE personne, vivante ou morte, pour que cela ouvre notre vie à l’action destructrice de Satan.

 


Il n’y a rien de plus destructeur, pour notre santé spirituelle, mentale et physique, que de garder en nous de l’amertume et de la rancune. Ceux qui gardent de l’amertume ou de la rancune ont, en fait, décidé de ne pas pardonner complètement. Ils ont tellement souffert, à cause des offenses qu’ils ont subies dans le passé, qu’ils ont l’impression d’être absolument incapables de pardonner et d’oublier ces offenses! Mais, en fait, ils ont décidé, au fond de leur âme, de ne pas pardonner.

 


Ils ne se rendent pas compte qu’ils sont les victimes de l’un des mensonges les plus subtils de la chair! La chair est incapable de pardonner! Elle trouvera toujours d’excellentes raisons pour ne pas oublier les offenses. Et elle est toujours prête à vous persuader que vous aussi, vous êtes incapables de pardonner comme Dieu pardonne!

 


N’oublions pas que la chair est pétrie d’orgueil, d’égoïsme et de haine! Cela nous permet de comprendre facilement pourquoi le pardon est parfaitement étranger à la nature de la chair! Tandis qu’un plein pardon correspond parfaitement à la nature de Dieu, qui est Amour!

 


L’Amour peut-il garder la moindre rancune ou la moindre amertume? Evidemment pas! Ce serait incompatible avec la nature de l’Amour! La chair essayera toujours de planter dans notre âme des racines d’amertume, de rancune et de haine, mais la chair n’est pas notre nouvelle nature! Nous avons le pouvoir de rejeter loin de nous tout ce qui vient de la chair!

 


Bien-aimés, nous sommes des enfants de l’Amour de Dieu! Si le Seigneur nous a rendus participants de Sa nature, c’est pour que nous puissions pardonner aux autres toutes leurs offenses, de même que Dieu nous a pardonné toutes les nôtres!


Quand le Seigneur Jésus apprend à Ses disciples à prier, Il leur dit:

“ "Voici donc comment vous devez prier: Notre Père qui es aux cieux! Que ton nom soit sanctifié; que ton règne vienne; que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd’hui notre pain quotidien; pardonne-nous nos offenses, comme nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés” " (Matthieu 6: 9-12).

 


La mesure du pardon que nous accordons aux autres doit être exactement la même que la mesure du pardon que nous avons reçu de Dieu!

 


Et le Seigneur ajoute aussitôt:

“ "Si vous pardonnez aux hommes leurs offenses, votre Père céleste vous pardonnera aussi; mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père ne vous pardonnera pas non plus vos offenses” " (Matthieu 6: 14-15).

 


N’est-ce pas clair?

Je suis convaincu que certains problèmes profonds dont beaucoup de Chrétiens ne parviennent pas à se débarrasser viennent d’un manque de pardon! Ils ont gardé au fond de leur coeur une rancune tenace contre certaines personnes qui les ont gravement offensés dans le passé. Et cette rancune profonde les ronge en permanence, même s’ils n’en sont pas conscients, causant un manque de paix et de joie, et toutes sortes de maladies et d’infirmités.

 


Ils sont incapables de penser avec amour et bienveillance à certaines personnes. Quand ils rencontrent ces personnes, ils ont du mal à retenir une réaction d’agacement ou de déplaisir. Ils éprouvent de l’inimitié envers elles. C’est clair, ils ne les aiment pas! Et s’ils ne les aiment pas, c’est parce qu’ils ne leur ont pas pleinement pardonné une offense passée! Ils n’ont pas “ "effacé leur ardoise” "!

 


Dans un autre Evangile, le Seigneur Jésus dit à Ses disciples:

“ "Jésus prit la parole, et leur dit: Ayez foi en Dieu. Je vous le dis en vérité, si quelqu’un dit à cette montagne: Ote-toi de là et jette-toi dans la mer, et s’il ne doute point en son coeur, mais croit que ce qu’il dit arrive, il le verra s’accomplir. C’est pourquoi je vous dis: Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l’avez reçu, et vous le verrez s’accomplir. Et, lorsque vous êtes debout faisant votre prière, si vous avez quelque chose contre quelqu’un, pardonnez, afin que votre Père qui est dans les cieux vous pardonne aussi vos offenses. Mais si vous ne pardonnez pas, votre Père qui est dans les cieux ne vous pardonnera pas non plus vos offenses” " (Marc 11: 22-26).

 


Ce même avertissement est donné aux Chrétiens, dans de nombreux passages du Nouveau Testament: Si nous ne pardonnons pas de tout notre coeur à ceux qui nous ont offensés, Dieu ne nous pardonnera pas non plus nos offenses!

 


A l’image de la parabole de Matthieu 18, le Seigneur avait bien accordé un plein pardon à ces Chrétiens, lorsqu’ils ont accepté Jésus-Christ comme leur Sauveur. Mais si ces derniers persistent à refuser leur pardon à ceux qui les ont offensés, le Seigneur les prévient qu’Il les rendra à nouveau responsables de tous leurs anciens péchés!

 


Bien-aimés, on ne joue pas avec le manque de pardon! On ne joue pas avec Dieu! Dieu voit clairement tout ce qu’il y a au fond de notre coeur, et Il est prêt aussi à nous le révéler, si nous voulons régler ce problème à fond.

 


Il s’agit donc de quelque chose de très grave pour notre vie spirituelle. Car, si Dieu ne pardonne pas les offenses de certains de ceux qui se proclament Chrétiens, cela signifie qu’ils vont rester responsables de tous leurs péchés passés! Et s’ils meurent dans cet état, alors que leurs péchés ne sont pas pardonnés, où irons-ils dans l’au-delà?


Ils auront beau invoquer devant le Seigneur tout leur “ "palmarès” " amassé au cours d’une longue vie chrétienne, le Seigneur leur dira:

“ "Méchant serviteur, je t’avais remis en entier ta dette, parce que tu m’en avais supplié; ne devais-tu pas aussi avoir pitié de ton compagnon, comme j’ai eu pitié de toi? Et son maître, irrité, le livra aux bourreaux, jusqu’à ce qu’il eût payé tout ce qu’il devait. C’est ainsi que mon Père céleste vous traitera, si chacun de vous ne pardonne à son frère de tout son coeur” " (Matthieu 18: 32-35).

 


Si Dieu livre un Chrétien aux bourreaux (c’est-à-dire aux démons) tant qu’il est vivant sur cette terre, il pourra toujours se repentir. Mais s’Il livre quelqu’un aux bourreaux , après l’avoir jugé devant Son tribunal céleste, il n’y aura plus aucune repentance possible! Quel terrible destin attend ceux qui meurent dans leurs péchés!

 


C’est ici et maintenant que nous devons pardonner de tout notre coeur à TOUS ceux qui nous ont offensés!

 


Cela nous montre à quel point le fait de pardonner est important pour le Seigneur! En fait, le péché le plus grave que nous puissions commettre (mis à part le péché contre le Saint-Esprit, qui est impardonnable), c’est le refus de pardonner.


Pourquoi le manque de pardon est-il si grave pour le Seigneur? Parce que le refus de pardonner prouve à Dieu que nous n’avons jamais apprécié à sa juste valeur le pardon que Lui-même nous a accordé, en livrant Son Fils pour expier nos péchés sur la croix!

 


En effet, nous avions nous-mêmes gravement offensé Dieu par nos nombreux péchés. Et ces offenses étaient tellement graves que seul le sang que le Seigneur Jésus a versé sur la croix pouvait les expier et les effacer.

 


En comparaison, les offenses que nous avons nous-même subies, quelles qu’elles soient, sont infiniment moins graves que celles que nous avons fait subir à Dieu!

 


Si nous refusons de pardonner les offenses que nous avons reçues, cela signifie que nous n’avons pas compris la gravité des offenses que nous avons fait subir au Seigneur par nos propres péchés et iniquités.

 


Tout manque de pardon traduit donc nécessairement un profond manque de conviction de péché, associé à un profond manque de repentance. Si nous avons compris ce qu’est le péché, et si nous nous en sommes réellement repentis, nous allons nous hâter de pardonner, et d’oublier toutes les offenses que nous avons subies! JAMAIS nous n’oserons plus garder dans notre coeur la moindre rancune ou le moindre manque de pardon, envers quiconque!

 


En fait, pour Dieu, l’offense la plus grave que l’on puisse faire à quelqu’un qui nous a fait du mal dans le passé, serait de lui dire: “ "Je te pardonne, mais je n’oublie pas!” " Celui qui dit cela prouve qu’il n’a en fait jamais pardonné! Il a pardonné du bout des lèvres, mais pas du fond du coeur.

 


En lui parlant ainsi, quel fardeau pesant nous mettons sur les épaules d’un être humain, même s’il nous a beaucoup fait souffrir! Notre manque de pardon peut être assimilé à une vengeance personnelle, exercée à l’encontre de celui qui nous a fait souffrir. Nous disons que nous lui avons remis sa dette, mais, dans notre coeur, tout continue à se passer comme s’il nous était toujours redevable de cette dette!

 


C’est insensé! Quand nous remettons une dette à quelqu’un, la dette est annulée! On n’y repense plus, et l’on ne se comporte pas comme si cette personne nous devait encore quelque chose!

 


Si cette personne ne veut pas se repentir et nous demander pardon, cela la regarde! Ne nous vengeons pas! La vengeance et le jugement appartiennent à Dieu. Pour notre part, pardonnons! Intercédons pour le coupable! Pouvons-nous sincèrement intercéder pour lui, si nous-mêmes nous l’accablons encore de notre manque de pardon?

 


Il est triste de voir des Chrétiens de longue date manifester encore de la rancune envers quelqu’un qui les a offensés il y a bien longtemps! Manifestement, ils n’ont pas oublié! La plaie est encore purulente. Ils pensent encore à l’offense passée, ou la rappellent à l’occasion, dans une conversation. Ils sont aveuglés à la gravité de leur état spirituel devant Dieu!

Pouvez-vous imaginer ce que serait l’atmosphère du Ciel, si Jésus, chaque fois qu’il rencontrait l’un de Ses élus, lui disait: “ "Je t’ai pardonné, mais je n’oublie pas! Tu ne te rends toujours pas bien compte à quel point tu m’as fait souffrir!” "

 


Ce ne serait plus le Paradis! Ce serait une sorte d’antichambre de l’enfer! Nous serions dans la souffrance permanente de savoir que le Seigneur ne nous mettra jamais sur le même plan que ceux qui “ "ne L’ont pas fait autant souffrir que nous,” " ou qui “ "n’ont pas commis des péchés aussi graves que les nôtres” "!

 


Dieu met Sa gloire à oublier nos offenses! Nous aussi, nous devons mettre notre gloire à oublier les offenses qui nous ont été faites! Nous le disions au début de cet article, mais il faut le répéter, pour que cela soit bien compris, une fois pour toutes: cet “ "oubli spirituel” " n’est pas un oubli absolu. Mais il s’agit d’un oubli volontaire. Il s’agit d’un acte ferme de notre volonté, qui s’appuie sur notre foi dans l’oeuvre de Christ, et qui consiste à ne jamais laisser se planter dans nos pensées et dans nos sentiments tout ce qui provient de la chair!

 


Quand nous avons pardonné, il peut nous arriver de penser parfois aux offenses passées, mais elles ne nous font plus souffrir, parce que nous avons pardonné. Nous y pensons comme un témoignage à la gloire de Dieu, qui nous a rendus capables de pardonner et d’aimer sincèrement, même nos pires ennemis!

 


Nous “ "décidons d’oublier,” " c’est-à-dire que nous “ "décidons” " par la foi de considérer une fois pour toutes que l’affaire est close. Nous comprenons que ce serait un péché grave que de garder volontairement le souvenir de ces offenses au fond de notre coeur.

 


Le manque de pardon est l’une des manifestations les plus tenaces de la chair dans la vie des Chrétiens.

 


Dieu nous ordonne de pardonner, mais, bien plus que cela, il nous ordonne d’aimer nos ennemis et de leur faire du bien! S’Il nous ordonne cela, c’est qu’Il sait que nous pouvons obéir! Il ne s’agit donc pas simplement de rester neutres, et de nous abstenir de faire du mal à nos ennemis. Il s’agit, positivement, de leur faire du bien! Et le premier bien que nous pouvons leur faire, c’est de leur accorder un plein pardon, sans attendre qu’ils nous le demandent!

 


Il se peut que nous ne ressentions pas encore des sentiments débordants d’amour vis-à-vis de ceux qui nous ont offensés, et à qui nous avons pardonné. Mais le pardon n’est pas d’abord une question de sentiments. C’est une question d’obéissance au Seigneur. Si nous obéissons, en décidant de pardonner, Dieu saura nous donner ensuite les sentiments d’amour dont nous aurons besoin. Car Il a déjà déversé Son amour dans notre esprit, par le Saint-Esprit.

 


En outre, nous ne sommes pas obligés de rechercher la compagnie ou l’amitié de ceux qui nous ont offensés et à qui nous avons pardonné, s’ils continuent à ne pas être bien disposés envers nous. Mais il s’agit d’être entièrement libérés de toute pensée négative et charnelle à leur égard. Il s’agit d’être remplis de l’amour de Christ envers eux! Il s’agit de prier notre Père pour eux, en Lui disant: “ "Père, pardonne-leur, ils ne savent pas ce qu’ils font!” "

 


Si celui qui nous a offensé est notre conjoint, décidons aujourd’hui même “ "d’enterrer définitivement la hache de guerre,” " et de lui manifester l’Amour de Christ d’une manière entièrement nouvelle! Le Seigneur déversera alors en nous un tel supplément de Son Amour que nous pourrons (par exemple) prendre notre conjoint dans nos bras, et lui dire sincèrement que nous l’aimons! Cet Amour-là fait fondre les blocs de glace les plus durs!


 

Bien-aimés, n’oublions jamais que Dieu, en Christ, nous a pardonné tous nos péchés! N’oublions jamais qu’Il nous a donné une nouvelle nature semblable à la Sienne, c’est-à-dire une nature capable de pardonner pleinement, capable d’oublier les offenses, capable de regarder ceux à qui nous avons accordé un plein pardon, comme s’ils ne nous avaient jamais offensés! Voilà le miracle de la nouvelle naissance!

 


Ne voulons-nous pas nous laisser remplir de cet Amour divin qui pardonne et qui oublie? Ne voulons-nous pas aimer tous les êtres humains de ce merveilleux Amour de Jésus, Lui qui nous a supportés alors que nous n’étions pas supportables, Lui qui nous a tant aimés, alors que nous n’étions pas aimables?

 


Le peuple Chrétien doit être un peuple où Jésus règne en maître absolu! Et là où Jésus règne, règnent aussi l’Amour, le pardon et l’oubli complet des offenses!

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

parfum de Louange 03/06/2010 10:05






un petit coucou de Parfum de Louange


 



Joy 03/06/2010 12:36



Gros bisous... Passe une bonne journée dans le Seigneur...



Angelique 02/06/2010 20:04



Qu'il règne dans nos coeurs


sois bénie ma soeur en Christ 


Je t'aime en Jésus 


bisous du soir



Joy 02/06/2010 21:08



Merci pour tes paroles qui m'encouragent ma soeur... Avec tout mon amour en Christ notre Seigneur et Sauveur... Ta soeur Joy