Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : TORRENTS D'AMOUR
  • TORRENTS D'AMOUR
  • : Torrents d'Amour coulant du coeur du Père en Jésus-Christ, la Parole faite chair qui a donné sa vie sur la Croix pour nous sauver de nos péchés. Il revient bientôt chercher son Epouse, l'Eglise, purifiée, sanctifiée, mise à part pour son Bien-Aimé.
  • Contact

WebRadio Maranatha77

ECOUTEZ VOTRE WEBRADIO MARANATHA77 de 9h à 23h TOUS LES JOURS SUR LE SITE

WWW.MARANATHA77.COM

Recherche

PREPARONS-NOUS, JESUS REVIENT BIENTÔT

N'AIMEZ POINT LE MONDE, NI LES CHOSES QUI SONT DANS LE MONDE. SI QUELQU'UN AIME LE MONDE, L'AMOUR DU PERE N'EST POINT EN LUI; CAR TOUT CE QUI EST DANS LE MONDE, LA CONVOITISE DE LA CHAIR, LA CONVOITISE DES YEUX, ET L'ORGUEIL DE LA VIE, NE VIENT POINT DU PERE, MAIS VIENT DU MONDE. ET LE MONDE PASSE, ET SA CONVOITISE AUSSI; MAIS CELUI QUI FAIT LA VOLONTE DE DIEU DEMEURE ETERNELLEMENT. 1 Jean 2:15-17.
27 décembre 2012 4 27 /12 /décembre /2012 10:29

Little-girl-praying-300x243

« Je sacrifie ma liberté afin que nous puissions nous réveiller comme nation. »

Par Paul Joseph Watson – Le 9 août 2012

Un homme de l’Orégon, envoyé en prison pour avoir recueilli de l’eau de pluie sur sa propre propriété, a commencé le premier jour de sa peine de prison avec un avertissement que le peuple américain devait se dresser contre un gouvernement qui opère totalement en dehors des limites du bon sens, à moins que cette nation souhaitait voir disparaître toutes ses libertés.

Après une bataille juridique de 11 ans contre l’état de l’Orégon, le propriétaire terrien Gary Harrington a été reconnu coupable sous la loi 1925 et a été condamné à passer 30 jours en prison pour avoir recueilli de l’eau de pluie dans trois réservoirs « illégaux » en dépit du fait que ces réservoirs aient été sur sa propriété.

 

Après avoir refusé de suivre un ordre de vider les « réservoirs » (qui ne sont en réalité que des petits étangs), Harrington a décidé de se soumettre à la peine de prison à titre d’exemple pour les autres Américains pour leur démontrer jusqu’à quel point le pays avait dévalué ses valeurs constitutionnelles.

Le cas Harrington est devenu une cause célèbre pour les Américains qui en ont plein le dos de voir leur énorme gouvernement s’ingérer dans les droits à la propriété.

Entouré de manifestants qui s’étaient rassemblés à l’extérieur de la prison du comté de Jackson, en Orégon, Harrington a dit qu’il aimait son pays et était prêt à aller en prison « pour faire sortir la vérité, et rétablir la liberté et le bon sens en Amérique ».

En accusant les représentants de l’état de l’Orégon de ne pas avoir respecté leur serment d’office et leur serment d’allégeance, Harrington a souligné que les citoyens ne consentaient plus à être gouvernés par ceux qui ne comprennent pas les droits inscrits dans la Constitution, ajoutant que les fonctionnaires ne prenaient pas en considération le droit légal « historiquement compris » de collecter de l’eau de pluie pendant la saison humide.

Harrington a souligné que l’état avait violé sa propre loi en accordant des permis à des individus pour leur permettre de détourner de l’eau des approvisionnements publics, tandis que Harrington avait simplement recueilli de l’eau de pluie qui était tombée sur sa propriété et qu’il n’avait pas détournée à partir de sources d’approvisionnements municipales.

« Le bon sens est la base du droit commun, sans le bon sens, la loi est stupide et nous n’acceptons pas d’être régis par la stupidité ou l’illégalité », a dit Harrington, ajoutant que tout au long de l’histoire américaine, les citoyens avaient mis leur vie en danger pour préserver leurs droits qu’ils chérissent.

« Je sacrifie ma liberté pour que nous puissions nous réveiller en tant que pays et défendre nos libertés », a dit Harrington, ajoutant que sa campagne ne faisait que commencer.

Comme nous l’avons documenté, le cas Harrington n’est seulement qu’un des nombreux cas à travers le pays qui illustrent la façon dont l’establishment utilise leurs pouvoirs draconiens pour éviscérer les droits à la propriété et redéfinir de facto les Américains comme des esclaves féodaux sans aucun droit inhérent.

Ce processus est mené sous l’égide du projet Agenda 21 de l’Organisation des Nations Unies, qui exige que les pays membres adoptent des politiques de « développements durables » qui ne sont qu’un déguisement pour la réintroduction du néo-féodalisme et ne servent qu’à réduire le niveau de vie et la qualité de vie.

http://www.prisonplanet.com/man-jailed-for-collecting-rainwater-begins-sentence.html

Source : http://pleinsfeux.org

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jean 28/12/2012 11:40


Oui, cela semble évidant....

Melody 28/12/2012 10:46


C'est la dictature du Nouvel Ordre Mondial.... Pour nous Chrétiens, levons la tête Jésus revient bientôt.

fontaine 28/12/2012 09:03


Une étrange histoire !  pour l'eau du ciel ! que vont-ils faire de la poussière du sol ?


Espérant que tout va bien !


Bises et bonne journée Joy !