Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : TORRENTS D'AMOUR
  • TORRENTS D'AMOUR
  • : Torrents d'Amour coulant du coeur du Père en Jésus-Christ, la Parole faite chair qui a donné sa vie sur la Croix pour nous sauver de nos péchés. Il revient bientôt chercher son Epouse, l'Eglise, purifiée, sanctifiée, mise à part pour son Bien-Aimé.
  • Contact

WebRadio Maranatha77

ECOUTEZ VOTRE WEBRADIO MARANATHA77 de 9h à 23h TOUS LES JOURS SUR LE SITE

WWW.MARANATHA77.COM

Recherche

PREPARONS-NOUS, JESUS REVIENT BIENTÔT

N'AIMEZ POINT LE MONDE, NI LES CHOSES QUI SONT DANS LE MONDE. SI QUELQU'UN AIME LE MONDE, L'AMOUR DU PERE N'EST POINT EN LUI; CAR TOUT CE QUI EST DANS LE MONDE, LA CONVOITISE DE LA CHAIR, LA CONVOITISE DES YEUX, ET L'ORGUEIL DE LA VIE, NE VIENT POINT DU PERE, MAIS VIENT DU MONDE. ET LE MONDE PASSE, ET SA CONVOITISE AUSSI; MAIS CELUI QUI FAIT LA VOLONTE DE DIEU DEMEURE ETERNELLEMENT. 1 Jean 2:15-17.
17 juillet 2014 4 17 /07 /juillet /2014 22:46

Cette courte vidéo de Daniel Yam enseigne avec beauté plusieurs joyaux de sagesse de la Loi de Dieu consistant dans le don de soi et l'amour de son prochain. (RencontrerDieu.com)

Repost 1
23 décembre 2011 5 23 /12 /décembre /2011 07:38

metiers-cordonnier-1.gif

 

 

Discernons la leçon que Dieu veut nous laisser à travers cette belle histoire d'amour du prochain.

 

Source : http://http-pg83.over-blog.net/

Auteur inconnu

 

NDLR : il semblerait, d'après une lettre manuscrite de Tolstoï, que cette histoire ait été écrite par Ruben Saillens et ait été ensuite reprise par l'écrivain russe


Un Noël, un vieux cordonnier se reposa dans son petit magasin et lut "la visite des hommes sages à l'enfant Jésus ", et des cadeaux qu'ils avaient apportés, et il se dit: "Si demain était le premier Noël, et si Jésus devait être né ce soir dans cette ville, je sais ce que je lui donnerais !"

Il se leva et prit d'une étagère deux petites chaussures en cuir blanc le plus mou, avec des boucles argentées lumineuses: "je lui donnerais cela, mon travail le plus fin. Que sa mère sera heureuse! Mais je suis un vieil homme idiot, " pensa-t-il avec un sourire. "Le Maître n'a aucun besoin de mes pauvres cadeaux."

Remettant les chaussures à leur place, il souffla la bougie, et alla se reposer. Il ferma ses yeux, quand il entendit une voix qui appelait son nom. "Martin !" Intuitivement, il reconnut de qui était cette voix. "Martin, tu as envie de me voir. Demain je passerai par ta fenêtre. Si tu me voies, offre-moi ton hospitalité : je serai ton invité et m'assiérai à ta table."

Il n'a pas dormi cette nuit-là à cause de la joie qu'il éprouva. Avant que l'aube ne se lève, il se leva et rangea son petit magasin. Il déploya du sable fin sur le parquet, et il tressa des combles sur les arcs verts du sapin. Il plaça un morceau de pain blanc, une fiole de miel, un pichet de lait sur la table, et, au-dessus du feu, il accrocha un pot de café. Ses préparations simples étaient complètes.

Quand tout était dans la promptitude, il a pris son vigil à la fenêtre. Il était sûr qu'il connaîtrait le Maître. Comme il observait le verglas et la pluie dans le froid, la rue abandonnée, il pensa à la joie qu'il aura quand il sera assis et mangera le pain avec son Invité.

Il aperçut un vieux balayeur qui passa près, soufflant sur sa main mince pour les chauffer. "Pauvre homme! Il doit être à moitié gelé, " pensa Martin. Ouvrant la porte, il lui dit : "Entre, mon ami, et chauffe-toi, et boit une tasse de café chaud." Plus de demandes n'étaient pas nécessaire, et l'homme, accepta l'invitation avec reconnaissance.

Une heure passa, et Martin vit une femme pauvre, vêtue tristement et portant un bébé. Elle fit une pause, d'un air fatigué, pour se reposer dans l'abri de sa porte. Rapidement il ouvra sa porte, "Entre et chauffe-toi, repose-toi ". "Tu ne te sens pas bien?" lui demanda-t-il.
"Je vais à l'hôpital. J'espère qu'ils me laisseront entrer, mon bébé et moi " expliqua-t-elle. "Mon mari est en mer, et je suis malade, sans une âme à qui je puisse aller."
"Pauvre enfant !" pleura le vieil homme. "Mange quelque chose et réchauffe-toi. Je vais donner une tasse de lait au petit. Ah ! Quel joli enfant ! Pourquoi n'a-t-il aucune chaussure sur lui ! "
"Je n'ai aucune chaussure pour lui," soupira la mère.
"Alors il aura cette belle paire que j'ai finie hier." Et Martin prit les chaussures molles, petites, blanches qu'il avait regardé la soirée auparavant, et les glissa sur les pieds de l'enfant. Elles lui allaient comme un gant. Et la jeune mère s'en alla, pleine de gratitude, Martin retourna à son poste, près de la fenêtre.

Les heures s'écoulèrent et encore d'autres personnes dans le besoin partagèrent l'hospitalité du vieux cordonnier, mais l'Invité attendu n'apparut pas.

Quand la nuit tomba, Martin se retira dans son lit avec un coeur lourd. "C'était seulement un rêve," soupira-t-il. " J'ai espéré et ai cru, mais il n'est pas venu".

Soudainement, la salle fut inondée par une lumière glorieuse et le cordonnier vit le balayeur, la mère malade et son bébé, et toutes les personnes qu'il avait aidées pendant la journée. Chacun lui sourit et dit :  "Ne m'avez-vous pas vu ? Ne me suis-je pas assis à votre table ? " - et disparut.

Alors doucement dans le silence, il entendit encore la voix douce, répétant les vieux mots familiers : 'Quiconque reçoit en mon nom un de ces petits-enfants me reçoit moi-même et quiconque me reçoit non pas moi, mais celui qui m'a envoyé... Car j'ai eu faim, et vous m'avez donné à manger; j'ai eu soif, et vous m'avez donné à boire, j'étais étranger, et vous m'avez recueilli.'

"Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous avez fait ces choses à l'un de ce plus petit de mes frères, c'est à moi que vous les avez faites."


http://www.maranatha77.com/texte.php?id=161

 


Repost 0
30 novembre 2011 3 30 /11 /novembre /2011 13:39

Vieille-dame.jpg

 

 

1- On ne cesse pas de rire parce qu’on vieillit,

On vieillit parce qu’on cesse de rire.

 

2- Certains ne perdent jamais leur beauté, quelque soit leur âge : ils la transfèrent simplement de leur visage à leur cœur.

 

3- Travaillez pour le Seigneur. Le salaire n’est pas énorme, mais son système de retraite dépasse ce monde.

Source inconnue

Repost 0
20 juillet 2011 3 20 /07 /juillet /2011 13:21

ca6c0f68322744ec-1-.jpg

 

Soyons de ceux qui construisent un pont vers les autres qui nous ont blessé etc.

 

J'ai aimé ce message de Samuel Foucard.

 

 

"Il y a un temps pour tout, un temps pour toute chose sous les cieux : […] un temps pour lancer des pierres, et un temps pour ramasser des pierres." Ecclésiaste 3.1, 5

Un homme comme le roi David va vivre cette expérience. Lors de son exil forcé face à Absalom, David croisera le chemin d'un de ces jeteurs de pierres : Schimeï (2 Samuel 16.13). Il est inévitable qu'un jour ou l'autre, nous croisions le chemin d'un "Schimeï", parce que nous ne plaisons pas à tout le monde ; parce que tout le monde ne nous aime pas ; ou parce que certains peuvent avoir de la rancœur contre nous, sans même que nous le sachions. Tout travail peut susciter l'admiration comme la détestation.

On ne jette des pierres qu'aux arbres qui portent des fruits ! 

Comment David a-t-il ramassé ces pierres que Schimeï lui avait jetées ? Il les a ramassées spirituellement et moralement parlant. David va spirituellement ramasser ces pierres pour construire un pont vers Schimeï. Le pont du pardon, du refus de la rancune, de l'abandon de la vengeance. Bientôt les choses vont changer, et ce n'est plus un roi fuyant, fragilisé, trahi qui est là, mais à nouveau le Roi d'Israël. Il aurait pu facilement se venger, mais non !

 

Dieu avait appris à David quelque chose que nous devons apprendre nous aussi ; c'est que les pierres jetées contre nous aujourd'hui, vont nous servir demain à bâtir des ponts pour aller plus loin, plus haut, plus vite ! Pour franchir les torrents destructeurs de l'épreuve, les fleuves de l'angoisse, les mers des désespoirs. Loin de nous détruire, ces pierres jetées contre nous sont une chance !

 

Un proverbe Antillais affirme : "On ne jette des pierres qu'aux arbres qui portent des fruits"! Alors, quelles que soient les pierres, quelles que soient les personnes qui les jettent, ne craignons pas d'être pris pour cible, car c'est la preuve que le fruit est là!

 

 

Une action pour aujourd'hui 

 

À partir de ce jour, je décide, avec l'aide du Seigneur, de ne plus me laisser impressionner par les pierres qu'on pourrait me jeter, mais de m'en servir pour bâtir, comme David, des ponts de pardon et de réconciliation.

 

Samuel Foucart

 

Source : http://topchretien.jesus.net/topmessages/view/9677/voulezvous-batir-des-ponts.html

Repost 0
11 juillet 2011 1 11 /07 /juillet /2011 12:29

Coeur en nuages

 

L'amour véritable n'a rien de prémédité, il coule de source, il se manifeste de cent manières merveilleuses. Il n'a rien d'un calcul mathématique. Nous ne pouvons pas dire: "Maintenant je vais tout supporter, ne jamais soupçonner le mal." Ce qui caractérise l'amour, c'est sa spontanéité. Nous n'avons pas besoin d'ériger devant nous tous les commandements de Jésus. Mais quand son Esprit est libre de se déployer en nous, nous observons tous ses commandements sans même nous en rendre compte. Il arrive qu'après coup nous sommes surpris nous-mêmes d'avoir eu, en telle occasion, un sentiment si désintéressé, si peu égoïste. Le véritable amour, comme tout ce qui appartient à la vie de Dieu en nous, on ne s'en rend pas compte sur le moment, mais seulement après coup. La source de l'amour est en Dieu, et non pas en nous. Notre coeur naturel est incapable de produire l'amour, il faut qu'il nous vienne d'en haut. Quand nous faisons des efforts pour prouver à Dieu que nous l'aimons, c'est le signe certain que nous ne l'aimons pas. La preuve de notre amour, c'est son absolue spontanéité. En regardant en arrière, nous ne pouvons pas expliquer pourquoi nous avons fait telle ou telle chose, c'est l'amour qui nous a entraînés. 

 

Oswald Chambers

Repost 0
3 mars 2011 4 03 /03 /mars /2011 13:50

logo-fr.jpg


Campagne Irak


Assurons la sécurité et la protection des chrétiens.


Portes Ouvertes lance une campagne internationale auprès des autorités irakiennes pour qu’elles s’investissent davantage pour la sécurité et la protection des chrétiens. Victimes de persécution depuis des années, les chrétiens irakiens sont de moins en moins nombreux et beaucoup se déplacent ou cherchent à quitter le pays. Nous voulons nous mobiliser pour qu’ils restent et qu’ils puissent vivre leur foi en paix.


Pour participer à cette campagne, 3 actions :


1. Remplir le formulaire pour envoyer un e-mail de sensibilisation en anglais à M. Nouri K. al-Maliki, Premier ministre irakien.


2. Imprimer, signer et compléter la lettre de sensibilisation adressée à l’ambassade d’Irak de votre pays.


3. Relayer cette campagne autour de vous en proposant au plus grand nombre de participer.

 

 

http://www.portesouvertes.fr/agir/petitions/2011/irak/assurons-la-protection-des-chretiens/

Repost 0
26 janvier 2011 3 26 /01 /janvier /2011 14:49

Unis.jpg

 

LE 4 ET 6 MARS PROCHAINS, DES MILLIERS DE JEUNES SE MOBILISERONT DANS LA PRIERE POUR SOUTENIR LES CHRETIENS D'ASIE CENTRALE.

 

 

Les chrétiens d’Asie centrale fêtent leur vingtième année d’indépendance. Dans ces pays, les chrétiens vivent dans l’ombre pour se protéger de l’Islam radical.  Les 4 et 6 mars prochains des milliers de jeunes se mobiliseront dans la prière pour les soutenir.

 

Guslhan et Latifa sont deux chrétiennes d’origine musulmane en Asie Centrale. Un jour, elles ont accepté de discuter de leur foi avec des non-chrétiennes.

 

La police est arrivée. Guslhan et Latifa ont été emmenées au poste de police et là, sur place, elles ont été maltraitées  au motif qu’elles refusaient de signer une déclaration les accusant faussement d’exercer des « activités missionnaires illégales »…

 

Ces jeunes femmes ne sont qu’un exemple parmi tant d’autres de persécutions subies par des chrétiens d’origine musulmane convertis au christianisme.

 

Les 4 et 6 mars prochains,  des milliers de jeunes vont se réunir dans le monde entier pour les soutenir en prière. Cet évènement s’appelle Shockwave. Il s’agit de créer une onde de prière mondiale afin que ces chrétiens puissent être fortifiés dans l’épreuve.

 

Samuel est un jeune chrétien de Grenoble, il espère motiver d’autres jeunes pour participer à Shockwave : «  On a des choses à faire pour le Seigneur et pour eux aussi, car on a une responsabilité, c’est nos frères et sœurs, c’est le même corps de Christ. Je suis sûr que Dieu va répondre, c’est une onde de choc sur la planète entière et ça va envoyer du lourd ! »


Shockwave, on peut y participer chez soi, dans son église ou en organisant une réunion avec son groupe de jeunes et même… partout ailleurs !

 

Pour cela il s’agit de se connecter sur le site www.undergroundfr.org, underground, le ministère de Portes Ouvertes pour les jeunes. Une fois inscrit, vous pourrez télécharger des vidéos, des sujets de prières, des idées de débats et d’animations.

Repost 0
27 décembre 2010 1 27 /12 /décembre /2010 21:14

EN CETTE VEILLE DE LA NOUVELLE ANNEE 2011, PARDONNEZ-MOI DE METTRE CETTE VIDEO. C'EST LA REALITE DE MILLIERS DE CHRETIENS PERSECUTES A CAUSE DE LEUR FOI EN JESUS-CHRIST.

 

ILS ONT BESOIN DE NOTRE SOUTIEN DANS LA PRIERE. CE QU'ILS VIVENT EST INIMAGINABLE. JE VOUS INVITE A PRENDRE PLUS D'INFORMATIONS SUR LE SITE DE PORTES OUVERTES AU SERVICE DE L'EGLISE PERSECUTEEwww.portesouvertes.fr/

 

QUE LE SEIGNEUR VOUS BENISSE

 

JOY

 

 

 

Repost 0
9 décembre 2010 4 09 /12 /décembre /2010 14:15

Armee-du-salut.jpg Etre bénévole à l'Armée du Salut (ou dans un autre organisme) : une manière pour aider les sans-abris et tous ceux qui vivent d'une manière précaire pendant l'hiver et toute l'année.

Que le Seigneur conduise chacun pour donner de son temps ou financièrement.

 

 

L’Armée du Salut lance un appel à l’engagement bénévole pour ses actions de fin d’année sur Paris. De nombreuses missions sont proposées et deux ou trois heures de disponibilité rendront déjà un grand service.


A partir de début décembre et tout au long du mois, l’Armée du Salut a noué un partenariat avec deux importants points de vente parisiens, dans les 12ème et 13ème arrondissements de Paris, pour assurer en particulier l’emballage des cadeaux et l’empaquetage des achats. Les bénévoles y interviendront par tranches de quelques heures et par groupes de 3 à 4. Deux ou trois heures de votre temps seront déjà un apport précieux pour que cette action soit un succès !

Les dons que les clients feront à cette occasion serviront à financer les nombreuses actions destinées aux personnes en situation de précarité durant les fêtes de fin d’année, en particulier les repas de Noël et du jour de l’an servis à plusieurs centaines de personnes dans différents établissements de la Fondation sur Paris, ou la distribution de colis au domicile de personnes âgées. Vous pouvez également participer à la préparation et/ou à la réalisation de ces repas et distributions de cadeaux, tout comme aux fameuses « marmites de Noël » qui font résonner chaque année leurs clochettes dans les rues parisiennes.


Pour en savoir plus et proposer votre engagement bénévole, contactez notre Service du Bénévolat.


Consulter nos missions d'urgence.


http://www.armeedusalut.fr/

Repost 0
25 novembre 2010 4 25 /11 /novembre /2010 11:20

 

Femme pécheresse

 

 

Dans la maison du pharisien, une femme est entrée.

 

Comment a-t-elle pu osé, elle, la prostituée ?

 

Dans la maison du pharisien, une femme est entrée.

 

Car c'est là que Jésus l'attendait.

 

Ce Jésus, elle ne Le connaissait pas, mais elle savait !

 

Elle savait qu'Il guérissait les malades, libérait les captifs. 

 

Elle savait qu'Il aimait les publicains et les prostituées.

 

Elle savait que Lui Seul pouvait l'aimer.

 

Alors, elle est entrée dans la maison du pharisien,

 

Là où Il l'attendait.

 

Elle a mouillé Ses pieds de ses larmes,

 

Elle les a essuyés, embrassés, parfumés.

 

Ce que le pharisien n'avait pas fait, elle l'a fait.

 

Puisqu'elle a beaucoup aimé, ses nombreux péchés ont été pardonnés.

 

Dans la maison du pharisien, une femme est entrée.

 

Comment a-t-elle osé, elle, la prostituée ?

 

 

Allégria

Repost 0