Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : TORRENTS D'AMOUR
  • TORRENTS D'AMOUR
  • : Torrents d'Amour coulant du coeur du Père en Jésus-Christ, la Parole faite chair qui a donné sa vie sur la Croix pour nous sauver de nos péchés. Il revient bientôt chercher son Epouse, l'Eglise, purifiée, sanctifiée, mise à part pour son Bien-Aimé.
  • Contact

WebRadio Maranatha77

ECOUTEZ VOTRE WEBRADIO MARANATHA77 de 9h à 23h TOUS LES JOURS SUR LE SITE

WWW.MARANATHA77.COM

Recherche

PREPARONS-NOUS, JESUS REVIENT BIENTÔT

N'AIMEZ POINT LE MONDE, NI LES CHOSES QUI SONT DANS LE MONDE. SI QUELQU'UN AIME LE MONDE, L'AMOUR DU PERE N'EST POINT EN LUI; CAR TOUT CE QUI EST DANS LE MONDE, LA CONVOITISE DE LA CHAIR, LA CONVOITISE DES YEUX, ET L'ORGUEIL DE LA VIE, NE VIENT POINT DU PERE, MAIS VIENT DU MONDE. ET LE MONDE PASSE, ET SA CONVOITISE AUSSI; MAIS CELUI QUI FAIT LA VOLONTE DE DIEU DEMEURE ETERNELLEMENT. 1 Jean 2:15-17.
18 décembre 2012 2 18 /12 /décembre /2012 08:57

 

 

HYMNE DE CONSECRATION


Prends ma vie, et qu’elle Te soit consacrée, Seigneur.
Prends mes moments et mes jours, qu’ils coulent dans une louange sans fin.
Prends mes mains, et qu’elles agissent selon l’impulsion de Ton amour.
Prends mes pieds, et qu’ils soient rapides et beaux pour Toi.

Prends ma voix, et que je chante toujours et seulement pour mon Roi.
Prends mes lèvres, et qu’elles soient remplies de paroles venant de Toi.
Prends mon argent et mon or, je ne veux pas en garder une miette.
Prends mon intelligence, et utilise tous les moyens que Tu choisiras.

Prends ma volonté, et fais la Tienne, qu’elle ne soit plus mienne
désormais.
Prends mon cœur, il est à Toi seul, qu’il soit Ton trône royal.
Prends mon amour, mon Seigneur, je déverse à Tes pieds les trésors qu’il
recèle.
Prends-moi, et je serai pour toujours, uniquement, tout à Toi.
Demanderas-tu à Dieu de te remplir tout à nouveau de la puissance du
Saint-Esprit ? Je t’invite à prier : « Prends tout de moi, Jésus. Je veux
que ma vie Te soit pleinement consacrée ! »

 

 Frances Havergal

 

Extrait de  « Prends tout de moi, Jésus » par Gary Wilkerson (www.worldchallenge.org)

 

Repost 0
19 août 2011 5 19 /08 /août /2011 18:12

Brotherly-love.jpg

 

« Il n’y aura dans ton pays, ni femme qui avorte, ni femme stérile »

Exode 23 : 26

 


         A une époque où personne ne supporte une atteinte à la liberté, où les femmes ont enfin leur mot à dire, il était à prévoir que le problème de l’avortement viendrait au grand jour.

           Si Dieu a permis la rencontre de deux parcelles de vie, si dans l’Ecriture Il parle de cet être pas encore formé qui existe déjà (Psaume 139), avons-nous le droit de le détruire alors qu’il a tout juste quelques semaines de vie ?

           Je suis sûre que si chaque femme entendait la voix de cet enfant qui se forme en elle, elle ne pourrait mettre son projet à exécution.

         Ecoutez la voix de celui qui ne veut pas mourir !  

 

 

JE VEUX VIVRE 

 

Tu n’as pas voulu de moi.

Pourtant, j’étais disposé

Après ces quelques neuf mois

A montrer le bout du nez.

 

Je n’étais qu’une semence,

Une petite graine, comme on dit,

Bien trop faible, et sans défense,

Mais, qui aurait bien grandi.

 

Ô, je pourrais t’en vouloir 

De ne pas avoir pensé, 

Que ton plaisir d’un seul soir 

Pourrait bien me condamner.

 

Tu es bien trop jeune encore,

Ressemblant à une enfant,

Pour accepter que ton corps

Me prépare une maman.

 

Ou bien alors, tu t’es dit

Etant mère déjà trois fois :

« Accueillir une autre vie

C’est bien trop lourd pour mes bras ! »

 

C’est dommage, j’aurais aimé

Avoir tes bras pour berceau,

Rire aussi sous tes baisers,

Sentir caresser ma peau.

 

Tu vas mutiler ton corps

Pour te séparer de moi.

Tu m’as condamné à mort.

Ô, Maman dis-moi pourquoi ?

 

Pourtant, toi aussi jadis

As débuté comme moi,

De ta mère faible complice,

Jusqu’au jour où tu fus toi.

 

Veux-tu me donner ma chance ?

Veux-tu bien me mettre au monde ?

Si la vie, sans bienveillance

Autour de moi, rage et gronde,

 

Et si la mort un jour vient

Et me condamne au trépas,

Qu’elle me prenne, çà ne fait rien.

Mais que ce ne soit pas toi.

 

 

Auteur : Colette Nicolas tiré du recueil « Mon cœur au jour le jour »

Sa devise : Dites à ceux qui ont le cœur troublé : Prenez courage !

 

Repost 0
28 mars 2011 1 28 /03 /mars /2011 14:23

Une-jeune-fille.jpg

 

JESUS MA VIE

 

CE N’EST PAS UNE FOLIE

 

CE N’EST PAS DANS MON IMAGINATION

 

DANS LA REPENTANCE, JE SUIS VENUE A LUI !

 

MON CŒUR S’EST OUVERT A SON IMMENSE AMOUR

 

MES YEUX SPIRITUELS SE SONT OUVERTS A L’ŒUVRE DE LA CROIX

 

JE LUI AI DONNE MA VIE ENTIERE

 

AUJOURD’HUI, JE DIS :

 

JE VEUX QUE LE CIEL AUPRES DE JESUS SOIT MA REALITE.

 

CAR LA REALITE C’EST-CE QUE L’ON VOIT !

 

JE SUIS ETRANGER ET VOYAGEUR SUR CETTE TERRE

 

MA PATRIE EST AILLEURS

 

MA PATRIE EST CELESTE.

 

PAR LA FOI, JE SUIS ASSISE AVEC CHRIST DANS LES LIEUX CELESTES

 

ET SUR LA TERRE, JE VIS POUR JESUS MON SEIGNEUR ET MAÎTRE.

 

JE VIS POUR LUI OBEIR.

 

JE VIS POUR FAIRE TOUTE SA VOLONTE

 

JE VIS POUR TEMOIGNER DE SON AMOUR

 

JE VIS PARCE QU’IL VIT EN MOI.

 

JOUR APRES JOUR, JE LE VEUX.

 

ET TOI ?

Repost 0
31 janvier 2011 1 31 /01 /janvier /2011 19:35

JE M'ABSENTE UNE SEMAINE. NOUS RESTONS UNIS EN JESUS NOTRE BIEN-AIME SAUVEUR !

 

IL REVIENT BIENTÔT.JE VOUS LAISSE UN POEME QUI M'A FAIT DU BIEN...  A BIENTÔT !

 


Gif-Bonne-semaine.jpg

 

 

 

Mon doux enfant, mon enfant chéri, tu sais que Je t’aime ;

 

Mon doux enfant, mon enfant chéri, tu sais que Je suis là.

 

Mon doux enfant, mon enfant chéri, tu sais que c’est la vérité.

 

Mon doux enfant, mon enfant chéri, Je t’aime.

 

Je me suis trouvé un berceau, oui Seigneur,

 

Un grand, un solide berceau, oh oui !

 

Je me suis trouvé un berceau, oui Seigneur,

 

Les mais de Dieu sont mon berceau.

 

Berce-moi doucement, Jésus.

 

Berce-moi doucement toute la nuit

 

Berce-moi doucement.

 

Dans tes mains, je peux être fort.

 

 

Poème pris dans le livre « la prière » de Richard Soster

Repost 0
13 décembre 2010 1 13 /12 /décembre /2010 16:21

Offrez le premier tome du recueil de poésies de Lys Desaron, fondatrice de l’orphelinat Lys Desaron au Cameroun et vous bénirez des enfants ... orphelins, abandonnés, démunis…

 

Pour commander le recueil de poésies :

http://www.editioncrc-pie.com/Fondation-Lysdesaron.html

 

Vous pouvez aussi envoyez ce lien à vos proches et amis ... 

 

 

 

Recueil-de-Lys.jpg

 

Repost 0
8 décembre 2010 3 08 /12 /décembre /2010 14:21

La puissance de l'Amour

 

 

 

Viens ma bien-aimée,

Viens t’asseoir à mes côtés,

C’est là que je veux te parler.

Ma voix, tu la connais,

Car je suis ton Berger.

Tu as choisi de me suivre,

Tu as connu bien des tribulations,

Mais tu as toujours persévéré

Et aujourd’hui, je te dis :

Tu as choisi le bon chemin,

Continue et ne crains point.

Je veille et te conduis par mon Esprit.

Tu es toujours ma bien-aimée.

 

Allegria

 


Repost 0
25 novembre 2010 4 25 /11 /novembre /2010 11:10

lumiere-Jesus.jpg

 

 

Jésus revient bientôt !

 

As-tu enlevé ton manteau de tristesse !

 

Ton manteau de deuil !

 

Jésus revient bientôt !

 

As-tu revêtu ta robe, ta robe de fin lin ?

 

As-tu revêtu le manteau de l'agneau ?

 

Jésus revient bientôt !

 

 

Allégria

Repost 0
1 mai 2010 6 01 /05 /mai /2010 17:42

Jésus é enfant

 

 

Jésus, tu es le Prince  de la Vie,

L’Etoile brillante du matin,

Et tu vis aux siècles des siècles !

Je le crois, je le chante, je le proclame.

Tu es le Roi des rois,

Le Seigneur des seigneurs.
Ton nom est le Vivant, le Véritable.
J’espère en toi, j’espère en ton amour.

Tu es vivant, tu as vaincu la mort.

Tu as vaincu la mort pour moi,

Je le proclame, je le chante, je l’écris.

Tu es le Vivant, le Ressuscité,

Et je vis aussi avec toi !

Tu es le Vivant, le Ressuscité

Je le proclame, je le chante, je l’écris.

Tu vis aux siècles des siècles,

Et je vis aussi avec toi.

Je t’aime Jésus, et tu m’aimes

Toi le Roi des rois !

Alleluia !

 

 

Allegria

 

 

Repost 0
12 avril 2010 1 12 /04 /avril /2010 20:36

« Il n’y aura dans ton pays, ni femme qui avorte, ni femme stérile »

Exode 23 : 26

 

         A une époque où personne ne supporte une atteinte à la liberté, où les femmes ont enfin leur mot à dire, il était à prévoir que le problème de l’avortement viendrait au grand jour.

 

         Si Dieu a permis la rencontre de deux parcelles de vie, si dans l’Ecriture Il parle de cet être pas encore formé qui existe déjà (Psaume 139), avons-nous le droit de le détruire alors qu’il a tout juste quelques semaines de vie ?

 

         Je suis sûre que si chaque femme entendait la voix de cet enfant qui se forme en elle, elle ne pourrait mettre son projet à exécution.

         Ecoutez la voix de celui qui ne veut pas mourir !  

 

 Petite-fille-e-petit-frere.gif

JE VEUX VIVRE

 

Tu n’as pas voulu de moi.

Pourtant, j’étais disposé

Après ces quelques neuf mois

A montrer le bout du nez.

 

Je n’étais qu’une semence,

Une petite graine, comme on dit,

Bien trop faible, et sans défense,

Mais, qui aurait bien grandi.

 

Ô, je pourrais t’en vouloir

De ne pas avoir pensé,

Que ton plaisir d’un seul soir

Pourrait bien me condamner.

 

Tu es bien trop jeune encore,

Ressemblant à une enfant,

Pour accepter que ton corps

Me prépare une maman.

 

Ou bien alors, tu t’es dit

Etant mère déjà trois fois :

« Accueillir une autre vie

C’est bien trop lourd pour mes bras ! »

 

C’est dommage, j’aurais aimé

Avoir tes bras pour berceau,

Rire aussi sous tes baisers,

Sentir caresser ma peau.

 

Tu vas mutiler ton corps

Pour te séparer de moi.

Tu m’as condamné à mort.

Ô, Maman dis-moi pourquoi ?

 

Pourtant, toi aussi jadis

As débuté comme moi,

De ta mère faible complice,

Jusqu’au jour où tu fus toi.

 

Veux-tu me donner ma chance ?

Veux-tu bien me mettre au monde ?

Si la vie, sans bienveillance

Autour de moi, rage et gronde,

 

Et si la mort un jour vient

Et me condamne au trépas,

Qu’elle me prenne, çà ne fait rien.

Mais que ce ne soit pas toi.

 

 

Auteur : Colette Nicolas

Sa devise : Dites à ceux qui ont le cœur troublé : Prenez courage !

Repost 0
27 janvier 2010 3 27 /01 /janvier /2010 12:55

JESUS MON BIEN-AIMÉ




   Jesus-e-enfant.jpg




















Jésus mon Bien-aimé, laisse-moi te rencontrer.

Jésus mon Bien-aimé, laisse-moi te regarder.

Jésus mon Bien-aimé, laisse-moi te contempler.

Jésus mon Bien-aimé, apprends-moi à t’aimer.

Je veux te contempler, je veux t’adorer,

Je veux me prosterner devant toi, Roi Bien-aimé.

Alléluia !

 

 

Tu t’es laissé trouver, ô Roi Bien-aimé.

Tu m’as laissé t’aimer Jésus, mon Bien-aimé.

Que mon amour pour Toi grandisse, ô Bien-aimé,

Que jamais il ne se refroidisse, toujours je veux t’aimer.

Près de ton cœur je veux aller, comme Jean ton bien-aimé.

Près de ton cœur je veux rester pour les temps et l’éternité.

Merci Jésus, mon Bien-aimé !

 

Allegria

 

 

 

 

Repost 0