Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : TORRENTS D'AMOUR
  • : Torrents d'Amour coulant du coeur du Père en Jésus-Christ, la Parole faite chair qui a donné sa vie sur la Croix pour nous sauver de nos péchés. Il revient bientôt chercher son Epouse, l'Eglise, purifiée, sanctifiée, mise à part pour son Bien-Aimé.
  • Contact

WebRadio Maranatha77

ECOUTEZ VOTRE WEBRADIO MARANATHA77 de 9h à 23h TOUS LES JOURS SUR LE SITE

WWW.MARANATHA77.COM

Recherche

PREPARONS-NOUS, JESUS REVIENT BIENTÔT

N'AIMEZ POINT LE MONDE, NI LES CHOSES QUI SONT DANS LE MONDE. SI QUELQU'UN AIME LE MONDE, L'AMOUR DU PERE N'EST POINT EN LUI; CAR TOUT CE QUI EST DANS LE MONDE, LA CONVOITISE DE LA CHAIR, LA CONVOITISE DES YEUX, ET L'ORGUEIL DE LA VIE, NE VIENT POINT DU PERE, MAIS VIENT DU MONDE. ET LE MONDE PASSE, ET SA CONVOITISE AUSSI; MAIS CELUI QUI FAIT LA VOLONTE DE DIEU DEMEURE ETERNELLEMENT. 1 Jean 2:15-17.
14 août 2021 6 14 /08 /août /2021 07:00
Verset du Jour

Partager cet article
Repost0
13 août 2021 5 13 /08 /août /2021 07:00

« Car, lequel de vous, s'il veut bâtir une tour, ne s'assied d'abord pour calculer la dépense et voir s'il a de quoi la terminer » Luc 14 : 28.

 

Notre Seigneur pense, dans cette parabole, non pas à un prix que nous aurions à évaluer, mais au prix immense qu'Il a Lui-même, d'avance, évalué. Il s'agit des trente années de sa vie obscure à Nazareth, des trois années de son ministère, avec l'enthousiasme passager des foules, l'opposition indignée et la haine de ses ennemis, l'agonie insondable de Gethsémané, et l'exécution brutale du Calvaire, pivot de l'histoire éternelle. Jésus-Christ a calculé la dépense. Les hommes n'auront pas le droit de se moquer de lui et de dire: "Cet homme a commencé de bâtir, mais il n'a pas pu achever sa tour."

 

Notre Seigneur fixe les conditions nécessaires pour qu'il puisse nous embaucher dans son entreprise: "Si quelqu'un vient à moi et ne hait pas (par rapport à moi) tout ce qu'il a de plus cher au monde, il ne peut pas être mon disciple." Pour qu'il puisse se servir de nous, il faut que nous l'aimions, Lui, de tout notre coeur, d'un amour passionné, qui laisse bien loin derrière lui tous les autres amours. Conditions sévères, mais glorieuses.

 

Tout ce que nous bâtissons va être inspecté par Dieu. Par l'épreuve du feu, Dieu va-t-il déceler dans notre ouvrage, bâti sur les fondements de Jésus, quelque édifice de notre façon? Aujourd'hui l'on veut entreprendre pour Dieu des constructions gigantesques, mais là est le piège. Au sens strict, nous ne pouvons jamais travailler pour Dieu. Jésus nous embauche pour Ses entreprises, pour Ses constructions, et aucun de nous n'a le droit d'exiger telle ou telle place au chantier.

Oswarld Chambers

 

"Tout ce que nous bâtissons va être inspecté par Dieu" Oswarld Chambers

"Tout ce que nous bâtissons va être inspecté par Dieu" Oswarld Chambers

Partager cet article
Repost0
11 août 2021 3 11 /08 /août /2021 07:00

"Parce que tu as gardé la parole de la persévérance en moi, je te garderai aussi à l'heure de la tentation qui va venir sur le monde entier, pour éprouver les habitants de la terre". Apocalypse 3.10.

 

La patience courageuse est bien plus que l'endurance. La vie d'un croyant est entre les mains de Dieu comme l'arc entre les mains de l'archer. Dieu vise un but que le croyant ne peut pas du tout voir, et Dieu tend la corde toujours davantage, et le croyant dit à plusieurs reprises: "Je ne puis pas en supporter davantage." Dieu n'y fait pas attention, il continue de tendre la corde, et quand le but est à portée, il tire. Fiez-vous à Dieu par la patience de la foi.

 

La foi n'est pas une simple émotion, c'est une confiance ferme et vigoureuse en l'Amour divin. Vous ne voyez pas Dieu, vous ne pouvez pas comprendre ce qu'Il fait, mais par la foi vous le saisissez quand même. Le naufrage de la foi résulte d'un déséquilibre. Il nous faut sonder notre pensée sur celle vérité éternelle : Dieu est amour. La foi, c'est l'effort héroïque par lequel on se jette entre les bras de Dieu.

 

Dieu, pour nous sauver, a risqué son Fils unique, tout ce qu'il avait de plus précieux. Il nous demande en retour de tout risquer pour suivre Jésus. Il y a encore en nous des points sur lesquels Dieu ne règne pas. La vie de Jésus était tout entière consacrée à son Père, il doit en être de même pour la nôtre. "Te connaître, toi le seul vrai Dieu, et Jésus-Christ que tu as envoyé, c'est l'éternelle vie." La vie éternelle, c'est proprement une vie qui peut tout affronter sans hésiter jamais. Dès qu'on l'a compris, la vie devient une merveilleuse aventure. Dieu fait notre éducation pour que nous puissions avoir accès à ce bonheur merveilleux.

Oswarld Chambers

 

 
 
 
 
La patience de la foi
Partager cet article
Repost0
10 août 2021 2 10 /08 /août /2021 14:04

Colossiens 1:29  « C’est à quoi je travaille, en combattant avec sa force, qui agit puissamment en moi. »

 

Celui qui se repose en Christ va produire plus de fruits que celui qui  combat par ses propres efforts. Ceci est démontré dans l'Écriture et dans l'expérience de la vie réelle d’innombrables saints.

 

Il n'y a pas de doute que Paul a travaillé, dans un intense  labeur  mais la  différence avec Paul, c’est qu’il savait qu'il travaillait avec Christ travaillant en lui.

Paul était-il paresseux? Au contraire, sa vie était plus fructueuse que jamais. Le résultat final est sa déclaration, 1Corinthiens 15:10 « j’ai travaillé plus qu’eux tous, non pas moi toutefois, mais la grâce de Dieu qui est avec moi ».

 

Le «Je peux faire toutes choses» doit toujours être suivi par « le Christ Qui me fortifie ». Si nous avons confiance dans la Vie, nous serons tout sauf passifs.

 

Chip Brodgen : www.connaitrechrist.net

(avec autorisation)

Celui qui se repose en Christ va produire plus de fruits que celui qui combat par ses propres efforts.

Celui qui se repose en Christ va produire plus de fruits que celui qui combat par ses propres efforts.

Partager cet article
Repost0
6 août 2021 5 06 /08 /août /2021 07:00
« L’Éternel fera de vous la tête, et non la queue » Deutéronome 28/13.
 

Si nous obéissons au Seigneur, il obligera nos adversaires à reconnaître que sa bénédiction repose sur nous. Bien qu’il s’agisse ici d’une promesse de la loi, elle s’applique cependant au peuple de Dieu, car Jésus a ôté la malédiction de la Loi, mais il a établi la bénédiction.

 

C’est aux croyants d’ouvrir la voie parmi les hommes au moyen d’une sainte influence. Ils ne doivent pas être la queue, reléguée de ci-de là, au gré d’autrui.

 

Nous ne devons pas céder à l’esprit de ce siècle, mais pousser cette génération à rendre hommage à Christ.

 

Si le Seigneur est avec nous, nous ne nous contenterons pas de solliciter la tolérance du monde envers la foi chrétienne, mais nous chercherons à assoir celle-ci sur le trône de la société. Le Seigneur Jésus n’a-t-il pas fait de son peuple des sacrificateurs ?

 

C’est donc à eux, certainement, d’enseigner le monde, et non d’être enseignés par les philosophies des incroyants. En Christ, ne sommes-nous pas appelés à régner sur la terre ? Comment alors pouvons-nous être les serviteurs des habitudes et des esclaves de l’opinion humaine ?

 

Ami lecteur, êtes-vous vraiment démarqué pour Jésus ? Beaucoup trop gardent le silence à cause de leur manque de confiance, pour ne pas dire à cause de leur lâcheté. Devrions-nous accepter que le nom du Seigneur Jésus soit relégué à l’arrière-plan ? Notre foi ne devrait-elle pas ouvrir la voie et être la force motrice pour nous et pour autrui ?

Source : www.lesarment.com

 

 

 

Ne vous taisez pas
Partager cet article
Repost0
26 juillet 2021 1 26 /07 /juillet /2021 07:00

« … pour que vous sachiez quelle est l’espérance qui s’attache à son appel »       Ephésiens 1:18.

 

Rappelez-vous dans quel but vous avez été sauvés : afin que le Fils de Dieu soit manifesté dans votre corps mortel. Tendez toutes vos énergies à réaliser votre élection comme enfant de Dieu ; soyez toujours à la hauteur de la situation.

 

Vous n’avez rien à faire pour votre salut, mais vous devez agir pour réaliser dans votre vie les conséquences du salut que Dieu vous a donné. Vivez-vous ce salut par votre parole, votre cerveau, et vos forces nerveuses ? Si vous êtes encore boudeur et grincheux, agissant à votre guise, c’est un mensonge alors de dire que vous avez été sauvé et sanctifié.

 

Dieu est le grand Maître, il permet aux difficultés de surgir afin que vous les surmontiez. « Avec Dieu nous ferons des exploits », écrit le psalmiste. Dieu ne vous épargnera aucune des épreuves qui vous sont nécessaires. Pierre dit : « Ne soyez pas surpris, comme d’une chose étrange qui vous arrive, de la fournaise qui est au milieu de vous pour vous éprouver. » Soyez à la hauteur de la situation ; faites face. Peu importe si cela fait mal, pourvu que Dieu puisse, par votre épreuve, se manifester dans votre chair mortelle.

 

Que Dieu ne nous trouve plus en train de geindre et de grogner, mais qu’il nous trouve pleins de « CRAN », comme des athlètes bien entraînés, prêts à affronter tout ce qu’il nous envoie. Nous devons tout subordonner à ce que le Fils de Dieu soit manifesté. Dieu n’a pas besoin de momies. De quel droit voulons-nous dicter notre volonté à Dieu ? Est-ce que Jésus l’a jamais fait ? Nous sommes ici-bas pour nous soumettre à Lui, afin qu’il œuvre en nous comme il lui plaît.

Quand nous avons compris cela, il peut faire de nous le pain rompu et le vin répandu pour la nourriture des autres.

Oswald Chambers

"Que Dieu ne nous trouve plus en train de geindre et de grogner, mais qu’il nous trouve pleins de « CRAN », comme des athlètes bien entraînés".

"Que Dieu ne nous trouve plus en train de geindre et de grogner, mais qu’il nous trouve pleins de « CRAN », comme des athlètes bien entraînés".

Partager cet article
Repost0
21 juillet 2021 3 21 /07 /juillet /2021 07:00

« C'est pourquoi je m'efforce d'avoir constamment une conscience sans reproche devant Dieu et devant les hommes » Actes 24 : 16.

 

Les commandements de Dieu sont difficiles, mais dès que nous Lui obéissons, ils deviennent divinement faciles.

 

La conscience est cette faculté supérieure de la nature humaine qui me révèle les plus hautes réalités spirituelles, et aussi ce qu'elles réclament de moi. C'est l'oeil de mon âme, qui regarde vers Dieu, ou alors vers ce qu'elle considère comme l'idéal suprême. C'est pourquoi la conscience ne parle pas à tous le même langage.

Si j'ai l'habitude de regarder Dieu en face, de toute mon âme, la conscience m'indiquera toujours quelle est la loi de Dieu, et ce que je dois faire pour lui obéir.

Mais suis-je disposé à toujours lui obéir? Il me faut garder ma conscience si sensible qu'elle m'évite tout faux pas. Il me faut vivre dans une communion si parfaite avec le Fils de Dieu, que dans chaque circonstance nouvelle ma conscience est ravivée et que je discerne à l'instant cette volonté de Dieu qui est toujours si "bonne, agréable et parfaite".

 

Dieu fait notre éducation jusque dans le plus petit détail. Mon oreille est-elle exercée à percevoir le plus léger murmure de l'Esprit? "N'attristez pas le Saint-Esprit de Dieu." Sa voix n'est pas celle du tonnerre: elle est si douce qu'il est facile de la négliger. Pour garder notre conscience toujours sensible, il n'y a qu'un moyen: c'est d'être toujours entièrement sincère avec Dieu. Dès que votre conscience parle, obéissez. Ne discutez pas avec Dieu. Gardez-vous, par la moindre complaisance pour le mal, de ternir si peu que ce soit votre vision de Dieu.

Oswald Chambers

 

"Dieu fait notre éducation jusque dans le plus petit détail. Mon oreille est-elle exercée à percevoir le plus léger murmure de l'Esprit? "N'attristez pas le Saint-Esprit de Dieu."

"Dieu fait notre éducation jusque dans le plus petit détail. Mon oreille est-elle exercée à percevoir le plus léger murmure de l'Esprit? "N'attristez pas le Saint-Esprit de Dieu."

Partager cet article
Repost0
16 juillet 2021 5 16 /07 /juillet /2021 07:00

La Manne du Shabbat

par Jean Weber

Exode 12.29, «…l’Eternel frappa tout premier-né dans le pays d’Egypte, depuis le premier-né du Pharaon assis sur son trône, jusqu’au premier-né du captif dans sa prison…».

 

Exode 13.2, «…Consacre-moi tout premier-né tant des hommes que des bêtes, tout aîné chez les Israélites, il m’appartient…».

 

Le premier né reçoit l’héritage de la famille il en est la continuité, éventuellement celle du clan. C’est aussi lui qui reçoit le nom. Il est le garant de la bonne transmission d’un savoir et d’un pouvoir temporel. Il peut aussi recevoir la qualité de sacrificateur, pire dans le monde païen, de sacrifié… Il est le garant du patrimoine du rang ou du niveau de la famille.

 

Dieu en réclamant les premiers-nés détruit la tradition. Il nous transmet un message important. C’est Lui l’Eternel qui est l’autorité. C’est Lui qui assure la transmission du savoir et des biens. C’est Lui qui assure à chacun son nom et son héritage.

 

Oui, nous avons un héritage humain, mais ce qui est le plus important c’est l’héritage divin que Dieu nous donne en devenant ses enfants, avec tous les privilèges qui en résultent.

 

 

 

 

Dieu en réclamant les premiers-nés détruit la tradition. Il nous transmet un message important. C’est Lui l’Eternel qui est l’autorité. C’est Lui qui assure la transmission du savoir et des biens. C’est Lui qui assure à chacun son nom et son héritage.

Dieu en réclamant les premiers-nés détruit la tradition. Il nous transmet un message important. C’est Lui l’Eternel qui est l’autorité. C’est Lui qui assure la transmission du savoir et des biens. C’est Lui qui assure à chacun son nom et son héritage.

Partager cet article
Repost0
14 juillet 2021 3 14 /07 /juillet /2021 07:00

« Mais cherchez premièrement le Royaume de Dieu et sa justice, et toutes ces choses vous seront données par-dessus » Matthieu 6:33 

 

Comment s'ouvre la Bible? "Au commencement Dieu." Qu'il en soit de même pour nos vies. Cherchez de toute votre âme, premièrement et avant tout le Royaume de Dieu, comme votre lieu de bourgeoisie et sa justice comme le caractère de votre vie. Le reste vous sera donné par le Seigneur lui-même, sans que vous ayez à vous en faire souci. Tout ce qui est nécessaire pour cette vie et pour la piété vous sera ajouté par-dessus.

 

Quelle promesse! Nourriture, vêtement, logement et tout ce qui est utile, Dieu se charge de vous le donner, si vous le chercher lui seul. Occupez-vous de ses affaires et il s'occupera des vôtres. Quand vous achetez quelque marchandise importante, le papier et la ficelle vous sont donnés en sus.

 

De même, quand nous poursuivons les choses du Royaume de Dieu, nous recevons en plus les secours terrestres. Le Seigneur n'abandonnera pas à la faim celui qui est héritier du salut. Il ne laissera pas à nu celui dont l'âme est revêtue de la justice de Dieu. Eloignons donc tout souci rongeant pour mettre nos soins à chercher le Seigneur. Toute convoitise est pauvreté, toute inquiétude est misère. La confiance en Dieu est notre bien, la ressemblance à Dieu notre héritage céleste. Seigneur, je te cherche: Laisse-toi trouver de moi!

Charles Spurgeon

 

 

Le Seigneur n'abandonnera pas à la faim celui qui est héritier du salut. Il ne laissera pas à nu celui dont l'âme est revêtue de la justice de Dieu.

Le Seigneur n'abandonnera pas à la faim celui qui est héritier du salut. Il ne laissera pas à nu celui dont l'âme est revêtue de la justice de Dieu.

Partager cet article
Repost0
28 juin 2021 1 28 /06 /juin /2021 07:00

"Il est Lui-même une victime expiatoire pour nos péchés; et non seulement pour les nôtres, mais aussi pour ceux du monde entier". 1 Jean 2 : 2.

 

Le centre du message du chrétien, c'est : "Jésus est l'Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde." Considérez n'importe quel autre aspect de l'oeuvre du Christ : la guérison des corps, le salut, la sanctification, il faut des conditions particulières pour les saisir.

Mais la proclamation "Voici l'Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde" n'implique aucune condition. Le témoin de Jésus est tout pénétré de cette révélation et annonce la valeur immense de l'oeuvre expiatoire de Jésus-Christ pour nos péchés.

 

Le centre du message du salut n'est pas la douceur de Jésus-Christ, ni sa bonté, ni le fait qu'il révèle Dieu comme Père; c'est son oeuvre accomplie pour la rémission des péchés. Cette oeuvre-là a une portée infinie. Un tel message ne connaît aucune frontière politique et ne tient pas compte des particularités nationales ou individuelles; il s'adresse à tous les hommes. Lorsque le Saint-Esprit agit en moi, il ne prend pas en considération mes préférences, il m'unit au Seigneur Jésus-Christ.

 

Un chrétien est un homme lié et attaché à son Seigneur et Maître; il n'a pas à proclamer son propre point de vue, mais à annoncer l'Agneau de Dieu. Il est certes plus facile d'appartenir à un groupe où l'on raconte "ce que Jésus-Christ a fait pour moi", ou bien d'être un partisan fervent de la guérison par la foi, d'un aspect particulier de la sanctification ou du baptême du Saint-Esprit. Paul n'a pas dit : "Malheur à moi, si je ne dis pas ce que Christ a fait pour moi !", mais, "Malheur à moi si je n'annonce pas la Bonne Nouvelle !" Et la Bonne Nouvelle, c'est : "l'Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde".

Oswald Chambers

Un chrétien est un homme lié et attaché à son Seigneur et Maître; il n'a pas à proclamer son propre point de vue, mais à annoncer l'Agneau de Dieu.

Un chrétien est un homme lié et attaché à son Seigneur et Maître; il n'a pas à proclamer son propre point de vue, mais à annoncer l'Agneau de Dieu.

Partager cet article
Repost0