Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : TORRENTS D'AMOUR
  • : Torrents d'Amour coulant du coeur du Père en Jésus-Christ, la Parole faite chair qui a donné sa vie sur la Croix pour nous sauver de nos péchés. Il revient bientôt chercher son Epouse, l'Eglise, purifiée, sanctifiée, mise à part pour son Bien-Aimé.
  • Contact

WebRadio Maranatha77

ECOUTEZ VOTRE WEBRADIO MARANATHA77 de 9h à 23h TOUS LES JOURS SUR LE SITE

WWW.MARANATHA77.COM

Recherche

PREPARONS-NOUS, JESUS REVIENT BIENTÔT

N'AIMEZ POINT LE MONDE, NI LES CHOSES QUI SONT DANS LE MONDE. SI QUELQU'UN AIME LE MONDE, L'AMOUR DU PERE N'EST POINT EN LUI; CAR TOUT CE QUI EST DANS LE MONDE, LA CONVOITISE DE LA CHAIR, LA CONVOITISE DES YEUX, ET L'ORGUEIL DE LA VIE, NE VIENT POINT DU PERE, MAIS VIENT DU MONDE. ET LE MONDE PASSE, ET SA CONVOITISE AUSSI; MAIS CELUI QUI FAIT LA VOLONTE DE DIEU DEMEURE ETERNELLEMENT. 1 Jean 2:15-17.
29 mai 2014 4 29 /05 /mai /2014 10:59

« Je sais qu'en moi (c'est-à-dire dans ma chair) n'habite rien de bon » (Romains 7:18a).

C'est un grand jour pour le Seigneur quand un disciple de Jésus finit par apprendre cette leçon de base: en « moi », en moi-même, n'habite rien de bon. Les gens ont beaucoup de difficultés à apprendre cela. Jésus dit que sans Lui nous ne pouvons rien faire. Ce verset est bien connu. Mais pourtant les chrétiens persistent à vouloir faire tant de choses indépendamment de Lui. Nous pensons qu'il nous faut tout simplement faire quelque chose. Et alors même que la Bible dit qu'il n'y a rien de bon en nous et que la chair ne sert à rien, nous passons beaucoup de temps à faire des choses charnelles indépendamment de L'Esprit de Jésus en pensant qu'elles sont bonnes et profitables.

Il est impossible de dire avec certitude combien de choses que nous nous "sentons conduit" à faire et dire sont en fait juste des choses que nous avons envie de faire et dire. Une grande partie du temps, le Seigneur a très peu à voir avec cela.

Chip Brodgen : www.connaitrechrist.net (avec autorisation)

Partager cet article
Repost0
27 mai 2014 2 27 /05 /mai /2014 20:46

"Ou quel roi, s'il va faire la guerre à un autre roi, ne s'assied d'abord pour examiner s'il peut, avec dix mille hommes, marcher à la rencontre de celui qui vient l'attaquer avec vingt mille? S'il ne le peut, tandis que cet autre roi est encore loin, il lui envoie une ambassade pour demander la paix. Ainsi donc, quiconque d'entre vous ne renonce pas à tout ce qu'il possède ne peut être mon disciple." (Luc 14:31-33)


Énoch a prophétisé en ces termes: "Voici, le Seigneur est venu avec ses saintes myriades,” (Jude 14) L’Écriture nous dit que nous sommes des rois et des prêtres du Seigneur, et nous représentons ces dizaines de milliers de personnes qui vont lutter l'armée de Satan. Satan fait la guerre contre nous parce qu'il nous hait beaucoup (voir Apocalypse 12:17).


Nous devons être prêts pour ce qui va arriver. Nous devons être prêts à passer nos journées dans la guerre spirituelle, sachant qu'un déluge d'iniquité est braqué sur le peuple de Dieu. Si nous sommes déterminés à nous emparer de Christ, alors nous devons réaliser que nous sommes invincibles dans le Christ. Il est écrit, "Celui qui est en vous est plus grand que celui qui est dans le monde." (1 Jean 4:4) Dieu dit que la victoire nous est assurée sur toute la puissance de l'ennemi, nous avons tout l'hôte du ciel luttant pour nous!


Que Dieu nous donne plus de la lutte du Saint-Esprit afin que chacun d'entre nous puisse crier au monde entier et à toutes les hordes de l'enfer, " Qui nous séparera de l'amour de Christ? Sera-ce la tribulation, ou l'angoisse, ou la persécution, ou la faim, ou la nudité, ou le péril, ou l'épée? … Mais dans toutes ces choses nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés. Car j'ai l'assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni les choses présentes ni les choses à venir, ni les puissances, ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu manifesté en Jésus Christ notre Seigneur.” (Romains 8:35, 37-39)


Ceci est le cri de guerre de ceux qui désirent ardemment Jésus.


Chaque homme ou femme de Dieu va devenir la cible des dispositifs infâmes de l'enfer, une fois qu’un engagement est fait pour devenir un sacrifice vivant du Christ. Les hordes de l'enfer seront déchaînées contre celui qui a mis son cœur à marcher dans la sainteté de la foi.


Satan affligera et mettra en place des barrages parce que vous êtes devenu une véritable menace contre son programme de tromperie. Vous pouvez démissionner de la lutte, renoncer, quitter, et devenir un vagabond ennuyeux et stérile.


Quant à moi, j'ai choisi de résister le complot du diable, de me lever dans la foi, et de reprendre la lutte. Satan ne peut pas limiter celui qui fait vraiment confiance au Seigneur.

Source : http://davidwilkersoninfrench.blogspot.fr/

Partager cet article
Repost0
21 mai 2014 3 21 /05 /mai /2014 18:44

« Il dit que Dieu nous a donné la vie éternelle et que cette vie est en son Fils. Celui qui a le Fils a la vie. Celui qui n'a pas le Fils de Dieu n'a pas la vie. » (1 Jean 5:11-12)

Cela vous choquerait-il de savoir que Dieu ne nous a pas donné quelque chose qui s'appelle la vie éternelle? L'Apôtre Jean expose cela très clairement dans ses écrits inspirés, en disant avant tout, dans le verset très connu de Jean 3:16, que ce qui a été donné c'est le Fils, et la vie éternelle est simplement la récompense pour ceux qui reçoivent Son Fils.

Cela devient encore plus clair dans la 1 Jean 5:11-12. Oui, on reçoit la Vie Eternelle, mais cette Vie n'est pas en train de flotter quelque part dans l'espace attendant de tomber sur ceux qui la demandent. La Vie Eternelle n'a rien à voir avec une existence sans fin. La Vie Eternelle est une Personne; la Vie est le Fils; nous avons donc seulement besoin de nous demander si nous avons reçu Jésus et nous saurons si nous avons la Vie éternelle. La Vie est liée au Fils, comme le sont tous les précieux dons de Dieu. En ayant le Fils, nous avons tout ce qu'a le Fils. La Vie Eternelle est simplement un synonyme de Christ.

Source : www.connaitrechrist.net (avec autorisation)

Partager cet article
Repost0
17 mai 2014 6 17 /05 /mai /2014 15:23

«Elisée pria, et dit: Eternel, ouvre ses yeux, pour qu'il voie. Et l'Eternel ouvrit les yeux du serviteur, qui vit la montagne pleine de chevaux et de chars de feu autour d'Elisée. » 2 Rois 6:15-17.

Nier l'existence de l'adversaire ne le fera pas disparaître. Nous reconnaissons et admettons qu'il y a un Ennemi réel, un réel esprit de l'antichrist, qui est là pour détruire le Reste et étouffer le Témoignage de Jésus. Nous reconnaissons et admettons que, le plus souvent, l'esprit de l'antichrist semble prendre l'avantage sur nous.

Mais même ainsi, le problème n'est pas l'Ennemi. Nous pouvons regarder à l'Ennemi, l'étudier, et fonder tout un mouvement sur les différentes manières de le combattre. Nous pouvons écrire des livres et tenir des séminaires sur « le combat spirituel ». Mais quand nous regardons depuis la montagne, que voyons-nous? La différence entre ceux qui sont vainqueurs et ceux qui sont vaincus ne réside pas dans leur habileté à combattre, mais dans leur habileté à VOIR, et cette vue ne vient pas d'eux-mêmes, mais de Dieu.

Chip Brodgen : www.connaitrechrist.net (avec autorisation)

Partager cet article
Repost0
17 mai 2014 6 17 /05 /mai /2014 12:38

Je poursuis mes ennemis, je les atteins, et je ne reviens pas avant de les avoir exterminés.” Psaume 18. 38

Nous pouvons parfois nous lasser de prier surtout lorsque nous ne voyons pas de résultats tangibles et immédiats. Ou nous décourager parce que rien autour de nous ou au sein de notre fa- mille ne reflète ce que nous Lui avons demandé dans la prière. Vous trouvez-vous aujourd'hui à cette croisée des chemins ? Aucune amélioration de votre situation n'est en vue, la maladie est toujours là, à vous ronger petit à petit, vos enfants continuent à faire de mauvais choix ? Imitez pourtant David : choisissez de continuer le combat ! Vous non plus, vous ne devez pas vous arrêter avant l'issue victorieuse de la bataille ! “Tu me ceins de force pour le combat, Tu fais plier sous moi mes adversaires” (Psaume 18. 40).

N’oubliez pas de faire confiance aux forces de votre Seigneur sans tenir compte de vos propres forces ! Si pourtant la bataille vous semble trop ardue ou trop longue, si vous sentez le découragement et la lassitude attaquer votre foi, n'hésitez pas à vous entourer de frères ou de sœurs “de prière”, capables de monter un rempart d'intercession autour de vous. Peut-être eux-mêmes ont-ils vécu les mêmes situations, ce qui les rend aptes à vous secourir dans le moment présent.

Au cours d'une bataille, les Hébreux découvrirent qu'ils avaient le dessus sur leurs ennemis chaque fois que Moise gardait les mains levées vers Dieu, mais qu'ils commençaient à perdre le combat, lorsque ses bras se fatiguaient et qu'il les baissait. La solution à ce problème ? Il suffisait qu'Hur et Aaron soient là de chaque côté de Moise, pour lui relever les bras et les empêcher de tomber avant la fin de la bataille ! (Lisez Exode 17. 11-13). Dans les Proverbes, le conseil nous est donné de prendre exemple sur les fourmis : bien que très petites, elles parviennent à construire d'énormes monticules et à transporter des morceaux de nourriture beaucoup plus grands qu'elles, simplement parce qu’elles travaillent ensemble, ajoutant leur force à celle des autres. N’oubliez pas ce que Jésus dit à la fin de la parabole concernant la veuve persévérante : “Dieu ne fera-t-Il pas justice à Ses élus, qui crient à Lui jour et nuit, et tardera-t-Il à leur égard ? Je vous le dis, Il leur fera promptement justice. Mais, quand le Fils de l’homme viendra, trouvera-t-Il de la foi sur la terre ?” (Luc 18. 7-8). Alors levez-vous et poursuivez vos ennemis !

Source : Sa Parole pour Aujourd’hui

Partager cet article
Repost0
15 mai 2014 4 15 /05 /mai /2014 18:51

Répands ton coeur comme de l’eau devant la face du Seigneur ! Lève tes mains vers Lui.” Lamentations 2.19

Il n’est jamais trop tard pour commencer à intercéder pour vos enfants, pour ceux que vous aimez, ou pour d'autres croyants qui sont aux prises avec des situations qui les écrasent. Etant donné que vous avez accepté Jésus Christ comme votre Sauveur, vous avez maintenant un accès direct à la salle du trône du Dieu Tout-Puissant, Créateur des Cieux et de la terre, qui se trouve être également votre Père spirituel.

La Bible Le décrit comme étant Celui qui “change les temps et les circonstances” (Daniel 2. 21). Changez donc votre manière de voir les choses : vous n'avez plus à subir la situation que vous vivez aujourd'hui car votre Dieu peut, à Sa guise “renverser ou élever des rois… donner de la sagesse aux sages et de la connaissance à ceux qui ont de l’intelligence” (Daniel 2. 22TP). Osez vous épancher, par la prière, devant Le Seigneur et vous verrez changer le cours des événements et vous découvrirez que vous pouvez avoir une influence bénéfique sur tous ceux qui vous entourent ! Considérez Daniel qui priait régulièrement : un ange est venu lui expliquer pourquoi les réponses à ses prières tardaient à venir, mais surtout le rassurer que ses prières avaient bien été entendues (Daniel 8.16, 9. 21 et 10. 12).

Le Seigneur n’est pas une idole inanimée, faite de bois ou de métal. Il est un Dieu vivant, votre Sauveur Jésus Christ est Celui qui était mort et qui est maintenant ressuscité, le “Vivant” (Apocalypse 1.18). “Pourquoi êtes-vous troublés, et pourquoi pareilles pensées s’élèvent dans vos coeurs ? Voyez Mes mains et Mes pieds, c’est bien Moi ; touchez-Moi et voyez : un esprit n’a ni chair ni os, comme vous voyez que J’ai” (Luc 24. 38-39). Il vous entend dès que vous répandez votre coeur comme de l’eau devant la face du Seigneur. Comme David qui connaissait son Dieu intimement, vous pourrez vous réjouir avant qu'Il ne réponde à vos prières : “Seigneur, le roi se réjouit de Ta puissance. Quand Tu viens à son secours, quelle joie pour lui ! Tu lui as donné ce qu'il désirait, Tu n'as pas refusé ce qu'il Te demandait...” (Psaume 21. 1-5)

Source : Sa Parole pour Aujourd’hui

Partager cet article
Repost0
14 mai 2014 3 14 /05 /mai /2014 15:29

«Or il y avait un jardin dans le lieu où Jésus avait été crucifié» (Jean 19:41

La Bible seule peut harmoniser de tels contrastes; ses paradoxes sont souvent des révélations de première importance. En voici un : «Or il y avait un jardin dans le lieu où Jésus avait été crucifié». La croix de Christ, ses passions, ses angoisses, Ses souffrances physiques, le sang et les blessures … et puis un jardin, ses fleurs, ses parfums, ses fruits et toutes les beautés incomparables de l’éveil printanier de la nature !

Quel en est le message pour la vie spirituelle du chrétien ?

Où la Croix est plantée, il y a un jardin. Où la Croix de Christ n’est pas, il n’y a ni fleurs, ni parfums, ni fruits … Il y a peut-être des feuilles, mais pas de fruits; il y a peut-être une certaine profession, mais il n’y a pas de parfum; il y a des formes de piété bibliques, mais ni la vie ni les fleurs de la grâce et de la beauté de l’ÉTERNEL.

Vous qui reconnaissez là ce qui vous manque, voici la réponse à votre désir. Le Seigneur a été crucifié pour vous, il est vrai, mais avez-vous été crucifiés avec Lui ? La Croix, est-elle dans votre vie ? Car où la Croix est plantée, il y a un jardin. Ne soyez pas étonnés de vos difficultés personnelles et actuelles; acceptez la croix dans votre vie, la croix qui va à l’encontre de vos projets, de vos plans et de vos pensées ! Ne luttez pas avec votre épreuve, acceptez-la. Vous ne vous attendiez pas à ce qui vous est arrivé, vous avez discuté; cessez de résister à la croix. Le Seigneur est en train de planter Sa Croix dans votre jardin, pour qu’il produise des fleurs, des parfums et des fruits.

Vous avez demandé à votre Père céleste de vous bénir; et voici, Il vous envoie Sa réponse. Vous avez prié qu’Il change les choses en vous; Son action en vous commence ainsi : Il choisit ce chemin, cette circonstance, votre lecture d’aujourd’hui, pour donner un jardin à votre vie, et ce jardin est le lieu où Il a été crucifié.

Texte de H.E. Alexander extrait de « la manne du matin »

Partager cet article
Repost0
13 mai 2014 2 13 /05 /mai /2014 14:55

par David Wilkerson

Chaque fois que l'opposition se présente, la grâce de Dieu vit en nous. Pensez à ce qui se passe à un arbre, quand une grande tempête bat violemment contre lui. Le vent risque de déraciner l’arbre et de l’emporter. Il casse les branches et disperse ses feuilles. Il desserre ses racines et disperse ses bourgeons. Et quand la tempête est terminée, les choses sont sans espoir.

Pourtant, regardez de plus près, la même tempête qui a créé des crevasses dans le sol autour du tronc de l'arbre a aidé les racines à s’approfondir. L'arbre a maintenant accès à de nouvelles sources plus profondes de nutrition et d’eau. Et il a été purgé de toutes ses branches mortes. Il se peut que les bourgeons aient disparu, mais d'autres vont entièrement repousser. Je vous le dis, cet arbre est maintenant plus fort, poussant par des moyens invisibles. Et attendez juste jusqu’à la récolte—parce qu’il va porter beaucoup de fruit!

Peut-être que vous êtes dans une tempête en ce moment. Le vent souffle fort, vous secouant violemment, et vous pensez que vous êtes en train de sombrer. Bien-aimés, ne paniquez pas! Vous devez savoir que dans le milieu de la tempête, vous créez des racines spirituelles profondes. Dieu développe en vous une humilité approfondie, une plus grande lamentation et tristesse pour le péché, une grande soif pour sa vertu.

Dieu est en train de vous transformer en un soldat expérimenté de la croix—marqué par la lutte, mais devenu intelligent par la lutte et courageux. Il se peut que vous sombriez par moment—mais le Seigneur ne ne sombre jamais. Le fait est, qu’il aurait pu agir souverainement à tout moment en vous arrachant de votre lutte. Mais il ne l’a pas fait—parce qu’il voyait que celle-ci produisait en vous une plus grande soif de lui!

Romains 5:3 dit: “L'affliction produit la persévérance." Le mot produit signifie “accomplir.”

Dans 2 Corinthiens 4:17, nous lisons: “Car nos légères afflictions du moment présent produisent pour nous, au delà de toute mesure." Le mot produisent dans ce verset est le même que dans Romains 5:3.

Source : Blog David Wilkerson

Partager cet article
Repost0
1 mai 2014 4 01 /05 /mai /2014 11:24

Jésus ne nous a jamais promis une vie facile, mais il a affirmé que nous pourrions vivre au-dessus des événements. Avec sa grâce, sa sagesse, sa paix et sa force, nous pouvons gérer les problèmes et le stress, et conserver une bonne attitude. Le repos qu'il nous promet est celui de nos âmes – de notre esprit, de notre volonté et de nos émotions. Jouir de ce repos, c'est en quelque sorte donner des vacances à son âme. Cela veut dire que quel que soit le problème qui survient, vous ne vous inquiétez pas et ne cherchez pas à le résoudre par vous-même. Vous demandez à Dieu de vous donner sa sagesse, vous faites ce qui est en votre pouvoir et vous vous attendez à lui pour le reste. Il n'y a pas de meilleure position pour un chrétien.

Un extrait d’une méditation sur Top Chretien

Partager cet article
Repost0
28 avril 2014 1 28 /04 /avril /2014 10:44

Celui qui refuse de porter sa croix pour marcher sur Mes traces ne peut être Mon disciple” Luc 14.27

Avez-vous jamais estimé le nombre de personnes que Jésus a rencontrées, au cours de Ses trois années de ministère ? Près de Bethsaïda, par exemple Il nourrit un jour une foule de cinq mille hommes sans compter les femmes et les enfants. Pourtant à peine trois ans plus tard, alors que Jésus vient de les quitter, ils sont seulement cent vingt disciples à se regrouper autour des onze apôtres. Même en tenant compte de l’affirmation de l’apôtre Paul selon laquelle Jésus ressuscité apparut à un rassemblement de cinq cents de Ses disciples (1 Corinthiens 15.6), nous sommes loin des milliers de gens qui L’avaient côtoyé, L’avaient suivi sur les routes de Judée, L’avaient acclamé dans les rues de Jérusalem.

Pour reprendre l’expression de Kyle Idleman, Jésus avait beaucoup de fans, mais peu de disciples ! Qu’est-ce qui fait la différence ? Les fans ne souffrent pas, ils sont là seulement pour les bons moments, tandis que les disciples acceptent de payer le prix, de porter leur croix. Les premiers ne s’engagent pas, ils ne jouent pas sur le terrain, ils restent sur les bancs de touche, ils ne risquent rien. Les disciples vont jusqu’au milieu de l’arène, ils ont tout abandonné de leur passé, plus rien ne compte que suivre Jésus, témoigner de Sa résurrection, ils ne pensent même pas aux risques qu’ils prennent. “Les fans de Jésus savent tout de Jésus, mais ils ne Le connaissent pas.” déclare Kyle Idleman.

Nicodème était un fan de Jésus quand il est venu le rencontrer la première fois. Il était devenu l’un de Ses disciples lorsqu’il aida Joseph d’Arimathée à ensevelir Jésus, sachant que son geste le mettrait au ban de ses pairs. Jésus n’était pas intéressé par l’importance de son club de fans. Il voulait former de vrais disciples, des hommes et des femmes qui seraient Ses témoins devant le monde, envers et contre tout. Si vous ne souffrez pas d’une manière ou d’une autre pour Jésus, êtes-vous vraiment Son disciple ? “Celui qui refuse de porter sa croix… ne peut être Mon disciple !”

Posez-vous la question aujourd’hui ! Car “beaucoup me diront : “Seigneur, Seigneur, c’est en Ton nom que nous avons été prophètes… c’est en Ton nom que nous avons accompli de nombreux miracles. Ne le sais-Tu pas ?” Alors Je leur déclarerai : “Je ne vous ai jamais connus !” (Matthieu 7.22).

Bob Gass

Source : www.lesarment.com

Partager cet article
Repost0